Le fait divers du jour : phobique de l'empoisonnement, il attaque les étals des épiceries avec un produit toxique

Le service METRONEWS
Publié le 7 mai 2016 à 10h57
Le fait divers du jour : phobique de l'empoisonnement, il attaque les étals des épiceries avec un produit toxique

TOXIQUE – Un Américain de 29 ans a été interpellé après avoir contaminé des aliments dans différents magasins du Michigan, pulvérisant les étals d'un poison toxique. Il encourt jusqu’à 70 ans de prison.

Il s’appelle Kyle Andrew Bessemer et a joué à un jeu dangereux. Son passe-temps favori ? Pulvériser du poison sur les produits achalandés dans des magasins du Michigan (Etats-Unis). Depuis plus de deux semaines, l’homme en question s’amusait à empoisonner des produits alimentaires et des boissons dans plusieurs magasins situés à Ann Arbor. C’est grâce à des caméras de vidéo surveillance que les autorités ont réussi à mettre la main sur l’empoisonneur fou, rapporte le Huffington Post  américain.

Agé de 29 ans, Kyle Andrew Benssemer a été interpellé ce jeudi et a été emprisonné après avoir refusé de payer sa caution de plus de 250.000 dollars. Pour ses actes, le prévenu risque jusqu'à 70 ans de prison. Une audience est notamment prévue jeudi 12 mai, indique la juge Elizabeth Hines, citée par le site américian.

Plus de 15 magasins pris pour cible

Quant à savoir pourquoi il cherchait à empoisonner des produits alimentaires, il faut aller chercher au rayon des explications psychiatriques. Le jeune homme a avoué "avoir des problèmes mentaux" et une phobie qui, très ironiquement, consiste à avoir peur que "quelqu’un cherche à l’empoisonner", précise le Huffington Post. Le faire avant que quelqu'un ne le fasse pour lui, telle était sans doute sa thérapie pour se débarrasser de ses peurs. Pour cela, Kyle Andrew Benssemer a admis utiliser un produit dangereux pour contaminer les aliments dans plusieurs épiceries de la région. Et la liste des magasins est longue : le Whole Foods Market, le marché Meijer et le Plum Market.

Le FBI a annoncé qu’il a pu prendre pour cible au total plus de 15 magasins dans la région. "Notre enquête nous amène à penser que cet individu a pulvérisé un mélange de liquide toxique pour les mains, d’eau et un produit pour lutter contre les souris", a déclaré l’agent spécial du FBI David Gelios. Concrètement, le poison utilisé contre les souris est un médicament similaire à un anti-coagulant utilisé pour prévenir la formation de caillots sanguins. De son côté, le ministère de la Santé a déclaré qu’"il n’y aucun risque pour les personnes ayant consommé les produits pulvérisés " par ce mélange curieux.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> La banque lui verse 3 millions par erreur, elle dépense la moitié en produits de luxe


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info