11-Septembre : 20 ans après

Le jour du 20e anniversaire du 11-Septembre, Trump dénonce "l'incompétence" de Biden en Afghanistan

La rédaction de LCI avec AFP
Publié le 11 septembre 2021 à 16h22
Donald Trump a perdu plusieurs centaines millions de dollars pendant sa présidence

Donald Trump a perdu plusieurs centaines millions de dollars pendant sa présidence

Source : MANDEL NGAN / AFP

TACLE - L'ex-président des États-Unis n'a pas manqué de critiquer son successeur alors que le monde rend hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001.

Le coup est parti, sans même respecter la solennité du moment. L'ex-président républicain Donald Trump a dénoncé samedi "l'incompétence" de Joe Biden, dont la gestion du retrait des troupes américaines d'Afghanistan l'a "fait passer pour un idiot", dans un message vidéo enregistré pour le vingtième anniversaire du 11-Septembre.

Après avoir rendu hommage au "courage" des pompiers, policiers ou secouristes intervenus ce jour-là, Donald Trump a sévèrement critiqué l'action de son successeur démocrate à la Maison Blanche et la fin de la plus longue guerre de l'Amérique, déclenchée après les attaques d'Al-Qaïda le 11 septembre 2001 qui ont fait près de 3.000 morts.

Trump, commentateur sportif au soir du 20e du 11-Septembre

"C'est aussi un triste moment pour la façon dont notre guerre contre ceux qui ont fait tant de mal à notre pays s'est terminée la semaine dernière", a-t-il déclaré. "Le dirigeant de notre pays est passé pour un idiot." "Nous aurons du mal à nous remettre de l'embarras que cette incompétence a causé", a poursuivi le milliardaire dans sa vidéo.

Lire aussi

Regrettant la mort de 13 soldats, tués dans un attentat près de l'aéroport de Kaboul en août, Donald Trump a dénoncé la saisie par les talibans d'équipement militaire américain "sans qu'un seul coup de feu ne soit tiré". "Joe Biden et son administration incompétente ont capitulé", a-t-il dit.

Le président démocrate a été fragilisé par la fin chaotique de la guerre en Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir en août. Donald Trump, qui ne participe à aucune des commémorations officielles, commentera samedi soir un match de boxe opposant l'ex-champion du monde des poids-lourds Evander Holyfield à la star brésilienne des arts martiaux mixtes Vitor Belfort.


La rédaction de LCI avec AFP

Tout
TF1 Info