Le pape François souffre d'une "bronchite infectieuse", a annoncé jeudi l'hôpital Gemelli, à Rome, où il est pris en charge.
Toutefois, le pontife reçoit un traitement antibiotique qui a permis une "nette amélioration" de son état de santé lors des dernières heures, apprenait-on jeudi soir.

Les nouvelles rassurantes se succèdent. Alors que l'hospitalisation du pape François, mercredi soir, avait fait craindre le pire, son état de santé semble stable. Le pontife, admis à l'hôpital Gemelli de Rome, bénéficie d'un "traitement antibiotique par perfusion qui a produit les effets escomptés" contre la "bronchite infectieuse" dont il souffre, a annoncé l'équipe médicale, jeudi 30 mars, dans un communiqué transmis par le Vatican. L'Argentin de 86 ans devrait pouvoir sortir de l'hôpital "dans les prochains jours", a-t-elle précisé.

Des problèmes de santé chroniques

Selon le porte-parole du Saint-Siège, Matteo Bruni, le pape a consacré son après-midi "au repos, à la prière et à certaines tâches". Jorge Mario Bergoglio, qui souffre de problèmes de santé chroniques et se déplace en fauteuil roulant en raison de douleurs au genou, s'est aussi recueilli dans la matinée dans une chapelle. 

À la mi-journée, le Vatican s'était déjà voulu rassurant sur l'état de santé du pape et avait assuré qu'il avait repris le travail.

De son côté, le chef de l'Église catholique s'est dit jeudi "touché par les nombreux messages reçus ces dernières heures", de ceux des évêques de plusieurs pays jusqu'à celui du président américain, Joe Biden. "J'exprime ma gratitude à chacun pour sa proximité et ses prières", a-t-il écrit sur Twitter. Reste à savoir désormais si sa santé lui permettra de participer aux célébrations de la Semaine sainte et de Pâques. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info