Après l'avoir qualifié d'"imbécile", le président argentin Javier Milei va rencontrer le pape

par T.A. avec AFP
Publié le 5 février 2024 à 16h09

Source : TF1 Info

Le nouveau président argentin, Javier Milei, se rendra au Vatican le 12 février prochain.
Il rencontrera pour la première fois le pape François, lui aussi argentin.
Le dirigeant ultralibéral avait déjà plusieurs fois critiqué le souverain pontife en public.

Première entrevue entre le président argentin et le pape François. Javier Milei se déplacera au Vatican le 12 février pour rencontrer le souverain pontife, Jorge Mario Bergoglio, lui aussi argentin et à la tête de l'Église catholique depuis 2013. La veille, le nouveau dirigeant ultralibéral, élu mi-novembre, assistera également à la messe de canonisation de la première sainte argentine à la basilique Saint-Pierre de Rome. 

Par le passé, Javier Milei n'a pas manqué une occasion de critiquer le pape François, le qualifiant tantôt d'"imbécile", de "personnage néfaste" qui "promeut le communisme" voire de "représentant du Malin" sur Terre. Mais l'économiste a ensuite considérablement changé de ton, présentant ses "excuses" au pape. Il promet désormais de le "respecter comme chef de l’Église catholique et comme chef d’État" et "chef spirituel d'une grande majorité d'Argentins". Interrogé à ce sujet, François a expliqué ne pas s'être senti blessé par les dénigrements de Javier Milei.

Après les résultats de l'élection présidentielle argentine, les deux hommes s'étaient entretenus au téléphone. Javier Milei avait alors lancé une invitation au pape de se rendre en Argentine, où Jorge Mario Bergoglio ne s'est plus rendu depuis sa prise de fonction au Vatican, en 2013. Il devrait profiter de cette nouvelle rencontre pour réitérer sa proposition.


T.A. avec AFP

Tout
TF1 Info