Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Covid-19 : Omicron largement majoritaire aux Etats-Unis, de nouvelles mesures attendues

La rédaction de LCI
Publié le 21 décembre 2021 à 7h36
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PROPAGATION - Anecdotique il y a encore quelques jours, le variant Omicron est désormais majoritaire aux États-Unis, ont annoncé les autorités sanitaires américaines. Joe Biden doit annoncer ce mardi de nouvelles mesures.

Omicron n'aura pas mis beaucoup de temps à s'imposer. Signalé pour la première fois le 24 novembre en Afrique du Sud, il s'est répandu dans le monde entier comme une trainée de poudre et est déjà majoritaire aux États-Unis, selon des données des autorités sanitaires américaines. Il y représentait 73,2% des nouvelles infections au Covid-19 lors de la semaine qui s'est achevée le 18 décembre, contre 12,6% la semaine précédente.

Jusqu'à 96,3% des cas dans certains États du pays

Dans trois États (Oregon, Washington et Idaho), il compte désormais pour jusqu'à 96,3% des nouveaux cas, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies. Dans un autre groupe d'Etats du sud-est, comprenant notamment la Floride, l'Alabama et la Géorgie, 95,2% des nouvelles infections sont dues à Omicron, une proportion similaire dans d'autres régions du pays.

Nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver.

Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire

Les États-Unis n'envisagent toutefois pas de "confinement" pour le moment, a déclaré la porte-parole de l'exécutif américain Jen Psaki, à la veille d'un discours très attendu de Joe Biden sur la réponse de son administration face à cette nouvelle vague épidémique. Joe Biden doit cependant annoncer ce mardi de nouvelles "mesures" visant à "accroître l'accès au dépistage" du Covid. Le président insistera aussi sur "les risques que courent les individus non vaccinés".

Le démocrate, élu en grande partie sur la promesse de mettre fin à l'épidémie, ne dispose pas, au niveau fédéral, de beaucoup de leviers. Et les quelques mesures contraignantes qu'il a prises, notamment la vaccination dans les grandes entreprises, butent sur des procédures judiciaires et alimentent les discours de l'opposition républicaine sur une atteinte aux libertés individuelles.

 "Nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver", a prévenu dimanche le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire Anthony Fauci, s'inquiétant du nombre d'Américains toujours non vaccinés.

Lire aussi

En France, 347 cas de contamination par le variant Omicron ont été comptabilisés, selon les dernières données de Santé publique France publiées le 17 décembre. Pour autant, il progresse vite, comme partout ailleurs, et le Conseil scientifique estime, dans un avis publié le 17 décembre également, qu'il deviendra majoritaire "dès fin décembre 2021-début janvier 2022".

Dans certains départements, Omicron serait déjà responsable de plus d'une contamination sur cinq.  L'Île-de-France semble particulièrement touchée par le variant, suspecté dans 23,4% des cas en Seine-et-Marne, 17,9% dans les Hauts-de-Seine, 17,51% dans le Val-de-Marne et 16,53% dans les Yvelines.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info