Une usine Tesla située en Allemagne a été contrainte de stopper sa production ce mardi.
En cause ? Le "sabotage" d'une infrastructure électrique à proximité.
Le "Vulkan Gruppe", un groupuscule d'extrême gauche, a revendiqué cette action.

Le constructeur américain Tesla visé par un sabotage. Un groupuscule allemand d'extrême gauche a revendiqué ce mardi le "sabotage" d'une infrastructure électrique qui a contraint Tesla à stopper sa production dans son usine située près de Berlin, selon un message posté sur le site Indymedia. "Avec notre sabotage, nous nous sommes fixés pour objectif de réaliser le plus grand black-out possible de la Gigafactory" de Tesla, a déclaré le "Vulkan Gruppe" dans un communiqué publié sur la plateforme utilisée par des activistes d'extrême gauche.

En tout début de matinée, un incendie a mis hors service un pylône électrique situé à proximité du site de Tesla, au sud de la capitale allemande. L'usine du constructeur américain a dû stopper sa production en raison de la panne de courant, qui a également affecté les localités environnantes.

Plusieurs centaines de millions de préjudice ?

Le préjudice s'annonce d'ores et déjà colossal : l'entreprise d'Elon Musk l'a estimé en millions d'euros. "Cela représente pour nous des dommages économiques d'un montant à neuf chiffres et nous n'avons actuellement aucune visibilité claire quant au moment où nous pourrons reprendre la production", a déclaré à la presse André Thierig, le directeur de l'usine.

La police a indiqué qu'une enquête pour suspicion d'incendie criminel avait été ouverte, tandis que les responsables de l'usine et les autorités locales ont dénoncé un acte intentionnel. Tesla "mange de la terre, des ressources, des hommes, de la main d'œuvre et crache pour cela 6000 SUV, machines à tuer et monster trucks par semaine", dénonce le message posté sur Indymedia. Les activistes accusent l'usine de "polluer la nappe phréatique et (de) consommer pour ses produits d'énormes quantités d'une ressource en eau potable déjà rare".

Inaugurée en 2022, la Gigafactory de Tesla près de Berlin est le premier site de production en Europe du groupe américain qui y produit son SUV phare, le Model Y, à destination des consommateurs du continent. Sa construction dans une zone boisée de la région du Brandebourg avait suscité l'opposition de groupes de défense de l'environnement. Leurs inquiétudes ont été relancées par le projet de Tesla d'étendre le site pour doubler la capacité de production, de 250.000 voitures électriques à 500.000 par an.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info