Les Allemands pourront prendre les transports en commun dans tout le pays pour 49 euros

A.B.
Publié le 9 décembre 2022 à 15h00
JT Perso

Source : Le JT

L'Allemagne va mettre en place, en 2023, un ticket mensuel à 49 euros pour prendre les transports en commun dans tout le pays.
Berlin et les Länder sont arrivés à un accord pour financer la mesure à part égale.
Le ticket à 29 euros avait largement séduit les Allemands l'été dernier.

Un ticket à 49 euros par mois pour se déplacer avec n'importe quel transport en commun. Cette offre de rêve va être mise en place par l'Allemagne à compter de 2023. Après le succès du ticket à 29 euros proposé cet été, les 16 Länder allemands ont signé un accord, jeudi 8 décembre, avec le chancelier Olaf Scholz pour financer un abonnement mensuel à moins de 50 euros, appelé "Deutschlandticket". Il concernera tous les transports en commun du pays, hors trains à grande vitesse ICE. 

Avec cette nouvelle offre, la coalition veut surfer sur la hausse de la fréquentation des trains, métros et autres bus dans le pays avec +20% d'utilisateurs depuis cet été, détaillent Les Échos. Une solution pour réduire leurs émissions de CO2 et inciter les Allemands à abandonner leur voiture. Le but : un doublement du nombre de passagers dans les transports d'ici à 2030.

Un ticket prévu pour durer un an

"Nous avons levé tous les obstacles, de sorte que les responsables dans les régions et les entreprises de transport peuvent désormais tout mettre en œuvre pour que cela avance sans tarder", a déclaré le chancelier allemand devant la presse à la sortie de sa réunion avec les 16 Länder. L'abonnement devrait entrer en vigueur d'ici au 1er avril, une fois que le processus législatif sera bouclé.

Lire aussi

Le financement de ce ticket à 59 euros sera assuré à part égale entre les régions allemandes et l'État fédéral en 2023. Pour le moment, la mesure n'est prévue que pour durer un an. Si elle devait être prolongée au-delà de l'année prochaine, les deux parties devraient à nouveau se retrouver pour rediscuter du financement.


A.B.

Tout
TF1 Info