Les transgenres ne pourront pas servir dans l'armée américaine : "Trump devient anti-LGBT si ça lui coûte de l'argent"

par Youen TANGUY
Publié le 26 juillet 2017 à 18h07
Les transgenres ne pourront pas servir dans l'armée américaine : "Trump devient anti-LGBT si ça lui coûte de l'argent"

Source : JIM WATSON / AFP

INTERVIEW - Donald Trump a annoncé ce mercredi que les personnes transgenres ne pourraient pas servir dans l'armée US, estimant qu'elle ne pouvait notamment pas "supporter le fardeau des coûts médicaux énormes". Pour tenter de mieux comprendre sa décision, LCI a interrogé le spécialiste Jean-Eric Branaa.

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi que les personnes transgenres ne pourront pas servir dans l'armée américaine. "Notre armée doit se concentrer sur une victoire décisive et totale et ne peut supporter le fardeau des coûts médicaux énormes et les perturbations que des personnes transgenres dans l'armée entraîneraient", a-t-il ajouté. 

Au début du mois, le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, avait annoncé qu'il retardait de six mois, au 1er janvier 2018, l'ouverture du recrutement militaire américain aux personnes transgenres, décidée par Barack Obama. Selon le ministère de la Défense, il y aurait de 2500 à 7000 personnes transgenres sur le 1,3 million de militaires en activité. 

Mais pourquoi une telle décision ? Qui a soufflé dans l'oreille du Président ? Que va-t-il advenir des personnes transgenres actuellement dans l'armée ? Nous avons posé la question à Jean-Eric Branaa, maître de conférences à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, spécialiste des Etats-Unis.

Lire aussi

Youen TANGUY

Tout
TF1 Info