Blocages, dégradations... Les coups d'éclat de militants écolos

Londres : des militants écologistes occupent le restaurant du chef étoilé Gordon Ramsay

V.M avec AFP
Publié le 20 novembre 2022 à 14h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Des activistes d'Animal Rebellion ont occupé samedi soir le restaurant londonien du chef Gordon Ramsay, trois étoiles au guide Michelin.
Ils entendaient ainsi dénoncer le coût environnemental des aliments figurant au menu.
Une initiative "profondément irrespectueuse", a réagi le restaurant.

Après les autoroutes et les œuvres d'art, la gastronomie. Des militants écologistes ont occupé samedi soir, à Londres, un restaurant du chef Gordon Ramsay, trois étoiles au guide Michelin. 

Ces 14 activistes du groupe Animal Rebellion, qui défend une alimentation sans viande, se sont installés à des tables réservées pour des clients. Ils ont brandi des menus fictifs indiquant le coût environnemental des aliments figurant au menu. "Parmi les plats, on trouve du veau et du steak, qui font partie des aliments ayant la plus grosse empreinte carbone et qui utilisent le plus de terres" pour l'élevage, a dénoncé le collectif dans un communiqué. 

Le restaurant a dû fermer plus tôt samedi soir, les militants refusant de quitter les lieux.

Lire aussi

"Incroyablement inapproprié"

C'est "le parfait exemple" de l'inégalité au Royaume-Uni, a dénoncé Lucia Alexander, une infirmière de 39 ans qui a participé à l'occupation du restaurant. "Pendant que Gordon Ramsay sert des plats coûtant au minimum 155 livres (178 euros) par personne, plus de deux millions de personnes dépendent des banques alimentaires à cause de cette crise du coût de la vie", a-t-elle dit. "A la place des profits colossaux faits par les restaurants au détriment des animaux, des travailleurs et de notre climat, nous devrions nourrir tout le monde en soutenant les agriculteurs et les pêcheurs dans une transition vers un système alimentaire à base de plantes", a-t-elle affirmé.

Une porte-parole du restaurant a critiqué une action "profondément irrespectueuse". "Chacun a droit à ses opinions et à ses croyances", a-t-elle déclaré. "Cependant, entrer de force dans un restaurant, déranger le personnel qui travaille dur et ruiner la soirée des clients qui ont attendu des mois pour leur réservation est incroyablement inapproprié", a-t-elle critiqué.


V.M avec AFP

Tout
TF1 Info