L'info passée au crible
Verif'

Suède : vers un "pass climatique" pour bloquer les achats au-delà d'un certain seuil d'émissions de CO2 ?

Felicia Sideris
Publié le 28 juillet 2022 à 17h10
JT Perso

Source : JT 20h WE

Des internautes s'inquiètent de l'arrivée d'un "pass climatique" en Europe.
Selon eux, la Suède a mis en place une carte de crédit qui "traque les émissions de CO2" et bloque les achats une fois un seuil dépassé.
Cette théorie n'est que pure spéculation.

Après s'être battus pendant des mois contre le pass sanitaire, certains craignent que les autorités renouvèlent l'expérience. Sur les réseaux sociaux, des internautes alertent ce mercredi 27 juillet sur l'arrivée d'une carte de crédit venue de Suède. Selon eux, cet outil permettrait aux autorités de "traquer les émissions de CO2" des consommateurs et de "bloquer les achats" une fois une certaine limite dépassée. De quoi pousser certains à parler d'un "pass climatique". Mais ces craintes sont-elles fondées ?

Un outil dans les mains du consommateur

La carte en question existait bien avant le Covid-19. Lancée au printemps 2019, elle est le fruit d'une coopération entre l'entreprise suédoise Doconomy et MasterCard, sous l'égide de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Objectif affiché par les deux entreprises : "Encourager l'action climatique mondiale" grâce à un outil du quotidien qui propose de suivre en direct ses émissions de CO2.

Pour ce faire, la start-up utilise l'index Åland, développé en 2017 en Finlande. À partir de cette source, l'entreprise suédoise évalue l'empreinte carbone moyenne de chaque bien acheté. Ce qui permet d'informer le consommateur en temps réel sur son empreinte carbone. "Nous donnons aux individus la possibilité de mesurer leur empreinte carbone en fonction de leurs choix de mode de vie tels que le logement, le transport et l'alimentation", peut-on ainsi lire sur le site de l'entreprise.

Un internaute affirme que la Suède a mis en place une carte de crédit qui "traque les émissions de CO2" et bloque les achats une fois un seuil dépassé - Twitter

Alors quel lien avec un "pass climatique" ? Dans sa version "white", cette carte informe simplement le client de la "valeur carbone" de sa dépense. Quant à la version "black" – qui inquiète les internautes – l'utilisateur peut enregistrer un seuil d'émission de CO2, au-delà duquel la carte bloquera les achats, à la manière d'une carte de crédit, lorsque le plafond de paiements ou de retraits décidé par le client est dépassé. 

Lire aussi

En résumé, mettre un "plafond CO2" est purement volontaire, et le seuil est défini par le propriétaire de la carte. Le choix est exclusivement dans les mains du client. Une éventuelle obligation n'est donc que pure spéculation, qui ne s'appuie sur aucun indice. D'ailleurs, la carte existe depuis 2019. Et jamais les autorités suédoises n'ont envisagé d'en faire un outil obligatoire. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info