Mali : six soldats français blessés par un véhicule-suicide

Publié le 8 janvier 2021 à 22h49, mis à jour le 29 janvier 2021 à 15h51
Mali : six soldats français blessés par un véhicule-suicide
Source : DAPHNÉ BENOIT / AFP

ATTAQUE - Six soldats de la force Barkhane ont été blessés vendredi matin au Mali par un véhicule-suicide piégé, indique l'armée. Leur pronostic vital n'est pas engagé.

C'est la troisième attaque subie par les militaires français depuis la fin décembre. Six militaires français de l'opération Barkhane ont été blessés, ce vendredi 8 janvier dans la matinée au Mali, par un véhicule-suicide piégé, indique l'état major de l'armée française. Dans la zone dite des trois frontières (Mali, Niger, Burkina Faso), "un véhicule inconnu s'est dirigé à vive allure" vers l'arrière d'un convoi en opération avec des militaires maliens, selon le communiqué relayé par l'Agence France Presse. 

"Un véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI) s'est alors interposé pour protéger les autres éléments de la force. Devant cette manœuvre, le conducteur (...) a fait déclencher sa charge explosive", a-t-il été précisé. "Six militaires français ont été blessés mais leur pronostic vital n'est pas engagé". Ils ont été évacués par hélicoptère vers l'hôpital militaire de Gao. Trois d'entre eux feront l'objet d'un rapatriement vers la métropole samedi. 

5100 militaires français au Sahel

Le tribut est lourd ces dernières semaines pour l'armée française, qui déploie 5.100 hommes au Sahel aux côtés des armées du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger). Le 2 janvier, deux soldats dont une femme avaient été tués dans leur 

véhicule blindé léger, "objet d'une attaque à l'engin explosif improvisé" lors d'une mission de reconnaissance et de renseignement. Cinq jours avant, trois soldats avaient été victimes eux aussi d'une bombe artisanale

Ces décès portent à 50 le nombre de soldats français tués au Sahel depuis 2013 dans les opérations antijihadistes Serval puis Barkhane. Ces deux attaques mortelles ont été revendiquées par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaïda.

Découvrez ce podcast d'Expertes à la Une dédié à Patricia Boughani, première femme à diriger la plus grande composante police de la mission des Nations Unies au Mali

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur DEEZER

- Sur SPOTIFY

- Sur CASTBOX

« EXPERTES A LA UNE » part à la rencontre de CELLES qui ont des choses à dire.  Leur parole ne sera pas interrompue par le son d’une voix plus forte ou plus grave. Les Expertes seront à l’honneur dans ce podcast car le savoir ne doit pas se  résumer à une moitié de l’Humanité. Les invitées sont des femmes légitimes dans leurs domaines de compétence, leur voix doit être entendue. Parfois trop invisibles, je plonge dans chaque épisode au cœur de leur univers intime ou professionnel, sous la forme d’une conversation pour les mettre dans la lumière.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info