Meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi

Le prince saoudien MBS reçu à l'Elysée, la fiancée de Jamal Khashoggi "scandalisée"

La rédaction de TF1info
Publié le 28 juillet 2022 à 16h25
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Hatice Cengiz, qui devait épouser le journaliste assassiné au consulat saoudien à Istanbul en 2018, s’est exprimée dans un communiqué à l’AFP.
Elle se dit "outrée qu’Emmanuel Macron reçoive avec tous les honneurs le bourreau" de son fiancé.
Le prince héritier saoudien dîne ce jeudi au palais présidentiel à l’invitation du chef de l’État.

Son message est rédigé en français. "Je suis scandalisée et outrée qu'Emmanuel Macron reçoive avec tous les honneurs le bourreau de mon fiancé", déclare Hatice Cengiz dans un communiqué transmis à l’AFP ce jeudi 28 juillet à quelques heures d’une rencontre polémique. Le président français reçoit dans la soirée à l'Élysée le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit MBS. Sa première visite en Europe depuis l’assassinat de Jamal Khashoggi il y a quatre ans.

Une plainte déposée à Paris

"L'envolée des prix de l'énergie à cause la guerre en Ukraine ne peut justifier qu'au nom d'une prétendue realpolitik on absolve le responsable de la politique saoudienne envers les opposants politiques qui mène à leur mise à mort, comme ça a été le cas pour Jamal", ajoute Hatice Cengiz qui devait épouser le journaliste. Chroniqueur du Washington Post et critique du pouvoir saoudien, il avait été assassiné le 2 octobre 2018 dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul alors qu’il venait chercher des papiers nécessaires à son mariage.

Lire aussi

Dans la lignée des services de renseignement américains, le documentaire The Dissident dénonçait la responsabilité de MBS dans le meurtre de Jamal Khashoggi. "L’audace, l’extravagance, la nature horrifique de ce meurtre, la réponse qui y a été apporté puisqu’il n’a pas été puni, tout dans cette histoire est choquant", nous expliquait son réalisateur Bryan Fogel. Le journaliste a été torturé puis démembré encore vivant. Son corps n’a jamais été retrouvé. "Toutes les enquêtes internationales menées jusqu'à aujourd'hui sont formelles à reconnaître la responsabilité de MBS dans l'assassinat", affirme encore Hatice Cengiz dans son communiqué. Le prince héritier persiste à démentir toute implication, même s’il dit en porter la responsabilité en tant que dirigeant. Deux ONG ont profité de sa visite à Paris pour déposer une plainte pour complicité de torture et de disparition forcée.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info