Cuba : des pluies diluviennes font trois morts et des dégâts "considérables"

par Y.R. avec AFP
Publié le 13 juin 2023 à 7h38

Source : Sujet TF1 Info

Des pluies d'une intensité rare, liées à une dépression dans le golfe du Mexique, s'abattent depuis plusieurs jours dans l'est et le centre de Cuba.
Au moins trois personnes ont péri dans ces intempéries, qui ont causé d'importants dégâts et conduit à l'évacuation de milliers d'habitants.

Des pluies diluviennes meurtrières. Trois personnes sont mortes en raison des fortes précipitations, qui se sont abattues depuis jeudi 8 juin, dans l'est et le centre de Cuba. La défense civile de la province de Camagüey a rapporté, lundi 12 juin, la découverte d'un homme de 56 ans sans vie au niveau d'un barrage et que le décès d'un autre homme, âgé de 67 ans, fait l'objet d'une enquête. Les autorités du Granma avaient fait part, la semaine passée, de la mort par noyade d'un homme de 60 ans. "Nous allons nous relever, personne ne sera oublié", a promis, dimanche 11 juin, le président cubain, Miguel Diaz-Canel.

Ces intempéries d'une intensité exceptionnelle ont causé d'importants dégâts matériels. Des ponts, des routes et des systèmes d'égouts ont été endommagés, tandis que des trains partant en direction de l'est depuis La Havane ont été annulés. Dans la province de Las Tunas, quelque 700 hectares de cultures ont été ravagés. Par précaution, les autorités ont aussi procédé à l'évacuation de milliers d'habitants. Dans le Granma, près de 7500 personnes ont été mises en sécurité. "Les dégâts sont considérables (...). Le travail pour protéger et évacuer les familles se poursuit", a assuré le successeur de Raul Castro.

Car bien que les pluies se sont atténuées, des opérations de secours se poursuivent dans plusieurs provinces de l'est de l'île (Holguín, Camagüey, Granma, Santiago de Cuba et Las Tunas) ainsi que dans la province de Sancti Spiritus, au centre du pays. Des images diffusées par les médias cubains montrent de vastes zones inondées et des personnes ayant de l'eau jusqu'à la taille. Selon l'Institut météorologique cubain, cette situation est liée à la présence d'une dépression sur le golfe du Mexique. 


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info