EN IMAGES - -43°C en Suède, -38°C en Finlande... les pays scandinaves face à une vague de froid record

par M.G avec AFP
Publié le 4 janvier 2024 à 17h18

Source : Sujet TF1 Info

Une vague de froid touche tous les pays nordiques.
Des températures plus observées depuis plusieurs décennies à cette période de l'année ont été enregistrées avec, par exemple, -43,6°C en Suède.
Des conditions extrêmes qui donnent du fil à retordre aux habitants, pourtant habitués à ce climat.

"Il s'agit de la température la plus basse en janvier que la Suède ait connu depuis 1999", assure Mattias Lind, de l'agence météorologique nationale suédoise SMHI. Mercredi, le mercure est descendu jusqu'à -43,6°C dans le nord de la Suède à la station de Kvikkjokk-Årrenjarka. C'est "la température la plus basse enregistrée à cet endroit précis depuis que les mesures ont commencé" sur le site en 1888, précise-t-il. 

Mais ce phénomène extrême ne touche pas uniquement la Suède septentrionale, mais bien l'ensemble des pays nordiques. Un record saisonnier de -38,7°C a, par exemple, été enregistré mardi soir dans le nord de la région lapone, en Finlande. La valeur de -42,1°C a également été relevée à Enontekiö (nord-ouest). La Norvège et le Danemark ne sont pas non plus épargnés, sachant que le thermomètre pourrait encore baisser en cette fin de semaine. 

Pêche sur glace en Finlande, près de Kolari
Pêche sur glace en Finlande, près de Kolari - Irene Stachon / Lehtikuva / AFP

Forcément, les habitants, habitués à ce genre de climat, mais pas forcément à des conditions aussi extrêmes à cette période de l'année, doivent s'adapter. Certains optent pour de la pêche sur glace.

Skieur de fond en Finlande, vers Kolari
Skieur de fond en Finlande, vers Kolari - Irene Stachon / Lehtikuva / AFP

 D'autres en profitent pour sortir les skis et profiter de la neige. 

Camions coincés sur l'autoroute E22, près de Linderöd, en Suède.
Camions coincés sur l'autoroute E22, près de Linderöd, en Suède. - Johan Nilsson / TT / TT NEWS AGENCY / AFP

Mais surtout, ce froid polaire perturbe largement les transports dans les pays concernés, à commencer par le rail. Quelques centaines de voitures et camions ont été bloqués, ce jeudi, au Danemark, notamment entre Ødum et Mejlby. 

C'est la même chose en Suède, avec de nombreux véhicules mis à mal sur l'autoroute E22, vers Exeröd et Linderöd. 

Camion dans la neige entre Ødum et Mejlby, au Danemark;
Camion dans la neige entre Ødum et Mejlby, au Danemark; - BO AMSTRUP / RITZAU SCANPIX / AFP

Les autorités des deux pays ont appelé les locaux à ne pas prendre le volant jusqu'à nouvel ordre, alors que les opérations de dépannage se multiplient. "Les routes posent de gros problèmes (...) de nombreux automobilistes sont bloqués dans des files d'attente depuis plusieurs heures", indique la police danoise sur X (ex-Twitter).  "Alors, réfléchissez-y à deux fois et restez chez vous", ajoute-t-elle. 

Dépannage d'une voiture de nuit, sur l'E22, vers Exeröd
Dépannage d'une voiture de nuit, sur l'E22, vers Exeröd - Johan Nilsson / TT / TT NEWS AGENCY / AFP

Les occurrences de froid extrême ont diminué dans le monde en probabilité et en intensité en raison du changement climatique, relève le World Weather Attribution (WWA), qui étudie le lien entre les phénomènes météorologiques extrêmes et le réchauffement climatique. "Même dans un monde qui, en moyenne, se réchauffe, la variabilité naturelle du temps rend possible un froid extrême et de la neige à tout moment", nuance néanmoins Ben Clarke, de l'université d'Oxford, et Friederike Otto, de l'Imperial College London, tous deux membres de WWA. 

D'ailleurs, les vagues de froid hivernal ne contredisent pas la tendance globale au réchauffement climatique, à l’échelle de la planète, qui est un phénomène scientifiquement prouvé. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info