Trois surfeurs, deux Australiens et un Américain, étaient portés disparus depuis plusieurs jours au Mexique où ils s'étaient rendus pour un voyage.
Trois corps ont été retrouvés avec une balle dans la tête.
Le parquet a fait savoir qu'il s'agissait bien des personnes disparues.

La fin d'une recherche de plus d'une semaine. Le parquet général de l'État mexicain de Basse-Californie a fait savoir, ce dimanche 5 mai, que les trois corps retrouvés avec une balle dans la tête, dans une station balnéaire de la côte Pacifique mexicaine, ont été identifiés comme étant les corps des surfeurs étrangers portés disparus depuis plusieurs jours dans le pays.

"Le parquet confirme que les corps retrouvés correspondent aux noms de Jake et Callum Robinson, d'origine australienne, et de l'Américain Jack Carter", a indiqué un communiqué du parquet. 

Une tentative de vol qui aurait mal tourné

Les familles des deux frères australiens et de l'Américain étaient arrivées au Mexique plus tôt dans la journée pour identifier formellement les trois corps retrouvés. "Ils ont tous un trou dans la tête produit par un projectile d'arme à feu", avait détaillé la procureure générale de l’État, Maria Elena Andrade, lors de la découverte des corps, ce samedi 4 mai.

L'une des pistes privilégiées par les enquêteurs est celle d'une tentative de vol du pick-up des touristes qui aurait mal tourné. Le véhicule a été retrouvé brûlé non loin des trois corps. Les amateurs de surf avaient été vus pour la dernière fois le 27 avril à Bocana de Santo Tomas, une station balnéaire de la municipalité d'Ensenada.

Trois suspects, dont une femme, ont été arrêtés jeudi dernier pour leur possible participation directe ou indirecte dans l'affaire, selon la justice mexicaine. Un homme a été inculpé pour "disparition". Il a des antécédents pour des faits de violence, de trafic de drogue et de vol. Les deux autres personnes ont été arrêtées pour leur participation probable et pour possession de méthamphétamines.

Les célèbres plages de Basse-Californie sont fréquentées par de nombreux vacanciers américains, qui profitent de la proximité de la frontière avec les États-Unis. Mais cet État est également l'un des plus violents du Mexique en raison de la présence de cartels de narcotrafiquants.


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info