Mexique : un puissant séisme frappe la côte Pacifique

Maëlane Loaëc (avec AFP)
Publié le 19 septembre 2022 à 23h33
JT Perso

Source : TF1 Info

Les secousses d'un séisme de magnitude 7,7 ont été ressenties dans les États de Colima et de Michoacan, jusqu'à la capitale Mexico.
Seule une victime est pour l'heure à déplorer, mais de nombreux dégâts matériels ont été constatés sur la côte.
Deux séismes meurtriers avaient déjà frappé le pays à la même date, en 1985 et 2017.

Au Mexique, le 19 septembre est décidément maudit : un fort séisme d'une magnitude de 7,7 a secoué l'ouest du pays et la capitale Mexico lundi, jour-anniversaire des tremblements de terre meurtriers de 1985 et 2017, a indiqué l'institut sismologique national. "Jusqu'à 15h20 le 19 septembre 2022, il y a eu 168 répliques du tremblement de terre de magnitude de 7,7 qui s'est produit à Michoacan", un État de la côte Pacifique du pays où l'épicentre a été localisé, a-t-il tweeté. Pour l'heure, une seule victime a été déplorée.

"Une personne est décédée à cause de la chute d'une clôture dans un centre commercial de Manzanillo", dans l'État de Colima, voisin de celui du Michoacan, a tweeté le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, citant un responsable de la Marine. Le toit de ce centre commercial s'est effondré, comme le montre la vidéo ci-dessous. Des dommages ont été constatés sur les bâtiments et les infrastructures et des glissements de terrain ont également été signalés sur l'autoroute reliant cette ville à la capitale de l'État, rapporte l'édition mexicaine du journal espagnol El Païs.

Dans l'État du Michoacan, "on rapporte seulement des dégâts matériels à Coalcomán, où se trouvait l'épicentre, et dans les zones voisines", a signalé le dirigeant mexicain après s'être entretenu avec le gouverneur de l'État. "Nous procédons à une évaluation des dégâts", a indiqué la protection civile locale.

Du côté de Mexico, à plusieurs centaines de kilomètres de l'épicentre, "il n'y a pas eu de conséquences jusqu'à maintenant" mais "nous continuons à récolter des informations", bien que le tremblement de terre y ait été "notable", a déclaré en guise de premier bilan la maire de la capitale Claudia Sheinbaum. Les services de protection civile continuent de surveiller les rues et les avenues, ainsi que des bâtiments stratégiques et les transports publics, relate El Païs.

Dans la ville, qui compte plus de 20 millions d'habitants avec sa mégapole, la secousse a été fortement ressentie pendant plusieurs secondes, a constaté l'AFP. Les habitants sont redescendus dans les rues quand l'alerte a retenti, à peine une demi-heure après un exercice anti-sismique. "Nous ne pensions pas que c'était vrai ! Mais si. C'est impressionnant qu'aujourd'hui, encore une fois, la terre tremble aussi fortement", a déclaré à l'AFP Karina Suarez, 37 ans, dans le centre de la capitale. 

Une date traumatique pour les Mexicains

Un exercice anti-sismique est en effet organisé chaque année à Mexico par les autorités à l'occasion du double anniversaire des deux grands tremblements de terre des 19 septembre 1985 et 2017. Le 19 septembre 2017, un tremblement de terre de magnitude 7,1 avait provoqué la mort de 369 personnes. Le 19 septembre 1985, un séisme de magnitude 8,1 avait ravagé le centre de Mexico entraînant la mort de plus de 10.000 personnes, la plupart dans la capitale. 

Mais la récurrence des tremblements de terre ce jour-là ne s'explique pas, selon les spécialistes. "Étrangement, le tremblement de terre d'aujourd'hui a coïncidé avec cette date-là, c'est une très faible probabilité, mais cela arrive. La Terre ne sait pas quel jour on est aujourd'hui", a commenté sur la chaîne de télévision mexicain Foro TV l'ingénieur Daniel González, chercheur du Service national de sismologie. 

Lire aussi

Les autorités craignent désormais un possible tsunami venant frapper les États de Michoacán et de Colima, à la suite du tremblement de terre, rapporte El Païs. Selon plusieurs médias locaux, la Commission fédérale de l'électricité, la compagnie d'électricité publique mexicaine, a indiqué que 1,3 million de personnes ont subi des coupures de courant, principalement à Colima et à Mexico, mais que 30 % du service a été rétabli.

Plus récemment, en septembre 2021, un séisme de 7,1 au sud-est d'Acapulco, dans l'État de Guerrero, a fait un mort et endommagé des entreprises et habitations. Situé sur la ceinture de feu du Pacifique zone où la rencontre des plaques tectoniques provoque une activité sismique élevée, le Mexique vit sous la menace de tremblements de terre de grande ampleur.


Maëlane Loaëc (avec AFP)

Tout
TF1 Info