Biden et Harris à la Maison Blanche

Michelle Obama et Hillary Clinton s'élèvent contre une tribune sexiste visant Jill Biden

Maxence GEVIN
Publié le 15 décembre 2020 à 7h16
Michelle Obama et Hillary Clinton s'élèvent contre une tribune sexiste visant Jill Biden

Source : AFP

ETATS-UNIS - Les deux anciennes premières dames sont montées au créneau ce lundi pour condamner une récente tribune de presse visant Jill Biden. LA FUTURE "First Lady" s'est retrouvée, malgré elle, au centre des débats pour le titre "Dr" précédant son nom.

"Son nom est Dr Jill Biden, faites-vous une raison !" Sur Twitter, Hillary Clinton n'y est pas allée par quatre chemins pour voler au secours de Jill Biden ciblée par une tribune publiée samedi dans le Wall Street Journal. Dans cette dernière, l'essayiste Joseph Epstein estime que, à moins d'être médecin, il n'existe aucune raison de faire précéder son nom du titre de "Dr". "Dans les sciences sociales, se faire appeler docteur est considéré comme mesquin", souligne-t-il, martelant que le titre de docteure de Jill Biden sonnerait "faux" et serait "un peu comique"

Pour l'écrivain octogénaire, Jill Biden, qui est titulaire d'un doctorat en sciences de l'éducation depuis une thèse obtenue en 2007 sur les besoins des étudiants, aurait profité d'une époque où le prestige des doctorats était "amoindri par l'érosion du sérieux et le relâchement des critères dans l'enseignement universitaire". Et la qualifie au passage de "gamine".

Une tribune "misogyne"

Une prise de position sexiste, ont relevé plusieurs personnalités américaines dont Michelle Obama. "Trop souvent, nos succès suscitent le scepticisme, voire la dérision", s'est-elle désolée sur les réseaux sociaux.

 Le futur "Second Gentleman", Doug Emhoff, époux de la vice-présidente élue Kamala Harris, a souligné de son côté que "la Dr Biden a obtenu ses diplômes grâce à un travail acharné et à son absolue détermination". "Cet article n'aurait jamais été écrit à propos d'un homme", affirme-t-il encore. Par ailleurs, l'université où a enseigné Joseph Epstein, Northwestern, a jugé la tribune "misogyne". "La désignation comme docteur de quiconque ayant obtenu un doctorat [...] est bien méritée", a-t-elle estimé dans un communiqué. 

Le Wall Street Journal a même publié une nouvelle tribune en défense de l'épouse de Joe Biden intitulée "La 'Dr' est arrivée : et elle l'a bien mérité". Pour les co-signataires, journalistes et universitaires, la chronique de Joseph Epstein n'est rien d'autre qu'une volonté "de diminuer les succès d'une femme respectée et admirée".


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info