Enfants séparés de leurs parents : la politique migratoire américaine soulève l’indignation

Migrants aux Etats-Unis : Trump recule et signe le décret mettant fin à la séparation des familles

La rédaction de LCI
Publié le 20 juin 2018 à 21h17
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

IMMIGRATION - Face à la polémique, Donald Trump a signé mercredi un décret présidentiel destiné à éviter la séparation des familles de migrants ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. Depuis début mai, plus de 2.000 enfants et jeunes migrants ont été séparés de leurs parents.

La vive polémique sur la politique migratoire américaine va-t-elle prendre fin ? Donald Trump a en tout cas signé ce mercredi en milieu d'après-midi, heure locale, un décret présidentiel qui évitera désormais la séparation des familles de migrants entrés illégalement aux Etats-Unis.  "Cela me tient particulièrement à coeur (...) Nous n'aimons pas voir des familles séparées", a-t-il  lancé.

"Il s'agit de maintenir les familles unies tout en faisant en sorte de garantir que notre frontière restera très puissante, très forte", a-t-il expliqué. "Je pense que toute personne avec un coeur régirait de la même manière", a-t-il ajouté, soulignant que sa fille Ivanka et sa femme Melania étaient montées au créneau sur ce sujet. Il a toutefois prévenu que la "politique de tolérance zéro" qu'il prône à l'encontre des immigrés clandestins serait maintenue.

Loi à venir

Peu avant, le chef des Républicains à la Chambre des représentants (ndlr : l'équivalent de l'Assemblée nationale), Paul Ryan, avait quant à lui indiqué qu'il soumettrait jeudi au vote une loi censée mettre un terme aux séparations de familles de migrants. "Avec notre loi, quand les gens seront poursuivis pour avoir franchi illégalement la frontière, les familles resteront ensemble pendant toute la procédure légale, sous l'autorité de la Sécurité intérieure", a indiqué Paul Ryan.

"Nous ne pensons pas que les familles doivent être séparées, un point c'est tout", a affirmé le chef des Républicains  après avoir rencontré Donald Trump, dont la politique de "tolérance zéro" a conduit à séparer depuis début mai plus de 2.000 enfants migrants de leurs familles, à leur entrée aux États-Unis.

Lire aussi
VIDÉO - États-Unis : pourquoi les familles des migrants sont séparéesSource : JT 20h Semaine
JT Perso

"Nous pouvons appliquer nos lois sur l'immigration sans briser des familles", a estimé Paul Ryan, précisant  que la Maison Blanche "veut que le Congrès agisse et nous le faisons". Ce projet de loi prévoit d'augmenter le budget de la Sécurité intérieure pour "loger et prendre soin de ces familles pendant tout le processus".

Le texte devra ensuite passer au Sénat où les Républicains disposent d'une faible marge (51-49) avant d'être validé par le président.

VIDÉO - Trump hué par les élus démocrates au CapitoleSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Le texte de loi prévoit aussi une solution pour le statut des "Dreamers", ces centaines de milliers de jeunes arrivés sans papiers dans le pays, dont le sort est en suspens depuis plusieurs mois, a indiqué Paul Ryan, qui ajoute que la loi "résout" de nombreuses parties défaillantes" de la législation sur l'immigration.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info