Mort d'Alexeï Navalny : les étranges méthodes des autorités russes pour autopsier le corps de l'opposant

par M.G avec AFP
Publié le 19 février 2024 à 20h48, mis à jour le 20 février 2024 à 18h47

Source : TF1 Info

Alexeï Navalny est décédé vendredi 16 février dans une prison reculée de l'Arctique.
Alors que la famille souhaite accéder à la dépouille, les enquêteurs du Kremlin veulent mener une "expertise" pendant quatorze jours sur le corps du défunt.

Le mystère autour de la mort d'Alexeï Navalny, brutalement décédé à l'âge de 47 ans en détention, continue de planer. Et il n'est visiblement pas prêt d'être levé. La mère et un avocat de l'opposant numéro un de Vladimir Poutine, qui purgeait une peine de 19 ans pour "extrémisme" dans une prison reculée de l'Arctique, ont été privés d'accès à la dépouille pour au moins 14 jours. "Les enquêteurs ont dit aux avocats et à la mère d'Alexeï qu'ils ne rendront pas son corps sur lequel sera réalisé pendant 14 jours une soi-disant expertise chimique", affirme Kira Iarmich, la porte-parole de l'homme politique. "Ils cachent le corps de Navalny pour dissimuler les traces du meurtre", fustige-t-elle, dénonçant un "mensonge éhonté" des autorités.

Pour l'heure, le Kremlin botte, lui, en touche. Interrogé sur le sujet, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, s'est borné à dire qu'une enquête était en cours et qu'il n'y avait pas de résultats "pour l'instant".

"Il est très facile de garder la dépouille des mois"

Légalement, les enquêteurs peuvent conserver jusqu'à 30 jours le corps d'une personne décédée dans une prison russe, indique Evguéni Smirnov, un avocat de l'ONG spécialisée Pervy Otdel. Toutefois, après ce délai, les autorités peuvent décider d'ouvrir une enquête criminelle, procéder "à de nouvelles manipulations" et garder le cadavre "autant qu'ils le veulent", pointe-t-il "Il est très facile de trouver des raisons juridiques pour garder la dépouille des mois, voire encore plus longtemps", souligne aussi l'expert. 

Selon les services pénitentiaires russes (FSIN), Alexeï Navalny est mort vendredi dans la colonie pénitentiaire N°3 où il était interné, victime d'un soudain malaise "après une promenade". Il était emprisonné depuis son retour en Russie début 2021, après un grave empoisonnement, et sa santé s'était détériorée. Il avait passé près de 300 jours en cellule disciplinaire, aux conditions de détention épuisantes. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info