Ebrahim Raïssi doit être inhumé ce jeudi 23 mai dans la soirée, à Mashhad, sa ville natale.
L'enterrement a lieu après deux jours de cérémonies funéraires, qui ont mobilisé des centaines de milliers de partisans partout en Iran.
Le président iranien est mort dans un accident d'hélicoptère survenu dimanche.

Mashhad se prépare à enterrer son président. Ebrahim Raïssi, décédé dans un crash d'hélicoptère, doit être enterré ce jeudi 23 mai dans la soirée, dans sa ville natale. La cérémonie d'inhumation va se tenir après deux jours d'hommages qui ont mobilisé des centaines de milliers de partisans de la République islamique. Ce mercredi notamment, une foule immense s'est rassemblée dans le centre de Téhéran pour saluer une dernière fois le président, célébré comme un "martyr" après son décès.

Dernier jour des funérailles

Pour le dernier jour des funérailles du président, des images publiées dans des médias iraniens ont montré des responsables de Mashhad en train de préparer la ville sainte. Des portraits géants du président iranien, des drapeaux noirs et des symboles chiites ont été érigés dans les rues de la deuxième ville d'Iran, notamment autour du sanctuaire de Reza. Ce jeudi a par ailleurs été déclaré férié en Iran.

Ebrahim Raïssi, qui présidait l'Iran depuis 2021, est décédé à 63 ans dans la chute de l'hélicoptère qui l'amenait dimanche vers Tabriz (nord-ouest) après avoir assisté à l'inauguration conjointe d'un barrage avec son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliev, à leur frontière commune. Le crash est survenu alors que les conditions météorologiques étaient considérées comme difficiles. C'est Mohammad Mokhber qui occupe l'intérim, en attendant la tenue de l'élection présidentielle, le 28 juin prochain.


A. Lo.

Tout
TF1 Info