Nés à 22 semaines de grossesse, des jumeaux canadiens sont les plus grands prématurés au monde

par M.L (avec AFP)
Publié le 7 mars 2023 à 15h49

Source : JT 20h Semaine

Une fille et un garçon canadiens, Adiah et Adrial, sont nés le 4 mars 2022 au bout de 22 semaines de grossesse seulement.
Le Guinness World Records leur a attribué le record des jumeaux les plus prématurés au monde.
Malgré une série de complications de santé, les deux nourrissons "se portent bien" désormais, selon leurs parents.

Jamais les médecins n'auraient parié sur leur survie. Pourtant, Adiah et Adrial viennent de fêter leur premier anniversaire, et décrochent par la même occasion un nouveau record selon le Guinness World Records. Ces deux jumeaux canadiens, une fille et un garçon, sont nés le 4 mars 2022 après 22 semaines de grossesse seulement, ce qui en fait les jumeaux à la naissance la plus précoce du monde. 

Le précédent record a été établi en 2018 par des jumeaux de l'État américain de l'Iowa, nés un jour plus tard que les deux nouveaux nés canadiens. Ils décrochent aussi le record des jumeaux les plus légers à la naissance, puisque Adiah pesait 330 grammes et Adrial 420 grammes, d'après un communiqué publié samedi par le Guiness, qui recense les records au niveau mondial.

Les médecins ne leur prédisaient "aucune chance de survie", ont raconté les parents au Guinness. "Lorsque j'ai commencé à avoir des contractions, l'hôpital dans lequel j'ai été admise a refusé de maintenir les bébés en vie et les a pratiquement laissés pour morts", a confié leur mère, Shakina Rajendram. Il s'agissait là de la deuxième grossesse de la jeune femme, qui avait perdu la première quelques mois plus tôt. 

Tout s'est joué à 15 minutes près

Alors qu'elle a à son deuxième jour de travail, les médecins indiquent aux parents que si les bébés naissent ne serait-ce que quelques minutes avant leur 22e semaine, ils ne recevront pas de soins, souligne le Guinness World Record. La plupart des hôpitaux n'essaient pas de sauver les bébés qui naissent avant 24 à 26 semaines, mais la mère a eu la chance d'être prise en charge à l'hôpital Mount Sinai de Toronto, spécialisé les soins intensifs néonatals.

Malgré des saignements abondants, la mère raconte avoir fait de son mieux pour "retenir les bébés" quelques heures de plus alors qu'elle était à 21 semaines et six jours de grossesse. Elle a fini par perdre les eaux 15 minutes après minuit et moins de deux heures plus tard, "les deux jumeaux sont nés et ont été réanimés avec succès". Le père, Kevin Nadarajah, raconte quant à lui avoir passé la nuit à prier, "le visage baigné de larmes".

Une photo publiée par le Guinness montre les deux bébés d'un an près de leur certificat de record du monde. La jeune Adiah a l'air surprise, la bouche grande ouverte, son frère Adrial semble plus pensif. Un portrait bien différent de celui pris à leur naissance, lorsque les nouveaux-nés étaient très minces, le corps écarlate sous leur peau transparente. Les jumeaux ont dû rester hospitalisés six mois et ont survécu à plusieurs complications, dont une hémorragie cérébrale et une septicémie. Depuis, ils sont toujours suivis par de nombreux spécialistes, mais ils "se portent très bien", assurent leurs parents.

Aujourd'hui, la petite Adiah a déjà pris au moins 18 fois le poids qu'elle avait à la naissance, raconte sa mère. "C'est un bébé extrêmement heureux et social, et elle sourit tout le temps", ajoute Shakina Rajendram. "Elle est très bavarde et peut avoir des 'conversations' avec nous et ses jouets pendant des heures." Adrial a dû lui retourner deux fois aux urgences à la suite d'infections et de problèmes respiratoires, mais sa situation "s'améliore", souligne sa mère, qui le décrit comme "observateur, attentif et intelligent".

Le bébé le plus prématuré qui ne soit jamais né est un nourrisson de l'Alabama, nommé Curtis Means, qui est venu au monde le 5 juillet 2020, au bout de 21 semaines et un jour de grossesse. Il pesait alors 420 grammes seulement. 


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info