Norvège : une agression au couteau fait au moins trois blessés

V.M avec AFP
Publié le 20 mai 2022 à 11h15, mis à jour le 20 mai 2022 à 11h45
Norvège : une agression au couteau fait au moins trois blessés

Source : CAPTURE GOOGLE MAPS

Au moins trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans une agression au couteau à Numedal (sud-est de la Norvège).
Le suspect a été interpellé.
Selon la police, l'homme soupçonné des faits est marié à l'une des victimes.

Une agression dans la vallée de Numedal, dans le sud-est de la Norvège. Au moins trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans une attaque au couteau, vendredi 20 mai au matin, a annoncé la police norvégienne. Un suspect a été arrêté, a indiqué sur Twitter la police locale. Les autorités ont précisé ne pas rechercher d'autres suspects.

L'auteur présumé de l'attaque était marié à l'une des personnes blessées dans l'incident, a aussi précisé la police norvégienne, ajoutant qu'il s'agissait d'une famille syrienne. "Nous pouvons confirmer qu'il y avait un lien familial entre l'auteur de l'attaque et l'une des personnes poignardées", a indiqué l'inspecteur Odd Skei Kosvteit dans un communiqué. "C'est une famille de Syrie et l'auteur et l'une des blessées sont mariés", a-t-il ajouté.

Selon des témoins cités par les médias norvégiens, de nombreuses patrouilles de police et ambulances, ainsi que trois hélicoptères médicalisés, ont été dépêchés sur place. 

"Une grande flaque de sang"

Les médias norvégiens ont précisé que l'attaque aurait eu lieu près d'un arrêt de bus, à proximité d'une supérette et d'un lycée, dans le village de Nore et Uvdal qui compte moins de 3.000 habitants. "Je n'ai pas connaissance de menaces préalables", a déclaré le maire de la commune, Jan Gaute Bjerke, à la chaîne TV2. Un lycée situé à proximité de la supérette ainsi que les écoles environnantes ont été rapidement sécurisés, selon lui.

Selon la chaîne NRK, plusieurs élèves ont été témoins de l'incident. Plusieurs personnes auraient tenté de maîtriser une personne qui en poignardait une autre. "Il y avait beaucoup de sang", a témoigné un habitant à la chaîne. D'autres témoins ont évoqué une femme gisant blessée, près "une grande flaque de sang".   

La région où s'est produite l'attaque est située au nord de Kongsberg, une ville où une attaque à l'arc et au couteau avait fait cinq morts en octobre dernier.


V.M avec AFP

Tout
TF1 Info