Nucléaire : pour construire sa première centrale, la Pologne écarte EDF au profit d'un groupe américain

TD avec AFP
Publié le 29 octobre 2022 à 10h45

Source : JT 20h WE

Pour construire sa première centrale nucléaire, la Pologne devait choisir entre trois groupes étrangers, dont EDF.
La firme française a finalement été devancée par l'Américain Westinghouse, a indiqué le Premier ministre Mateusz Morawiecki.

La Pologne, qui se prépare à construire sa première centrale nucléaire, a choisi pour assurer cette mission de faire appel au groupe américain Westinghouse. Varsovie a du même coup décliné les offres concurrentes : celle du français EDF et du sud-coréen KHNP, ce qu'a confirmé vendredi le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. "Nous confirmons que notre projet d'énergie nucléaire utilisera la technologie fiable et sûre de @WECNuclear" (Westinghouse), a-t-il indiqué via un message posté sur son compte Twitter.

L'intéressé a ajouté que ce choix industriel serait officiellement entériné lors d'un prochain conseil des ministres, la semaine qui vient. Outre-atlantique, ce marché remporté a fait la joie du secrétaire d'État américain Antony Blinken. Il a expliqué que les États-Unis étaient "fiers d'être le partenaire fort de la Pologne pour l'énergie et la sécurité" et s'est réjoui par avance des "milliers d'emplois" que cette collaboration serait amenée à créer dans les deux pays. "C'est un pas énorme dans le renforcement de nos relations avec la Pologne pour les générations à venir", a renchéri la secrétaire américaine à l'Énergie, Jennifer Granholm.

Cette annonce intervient dans un contexte ou les pays de l'UE cherchent à garantir leur indépendance énergétique, en tournant progressivement le dos à la Moscou dans ce domaine. Westinghouse, en décrochant ce contrat, est sélectionné  "pour la première partie de son projet nucléaire de 40 milliards de dollars", indiquent les autorités américaines, sans préciser le montant total des investissements qui sont ici consentis. L'accord se chiffrerait toutefois en "milliards" de dollars et créerait "des milliers d'emplois bien rémunérés", indiquent des connaisseurs du dossier.

Notons que la Pologne souhaitait depuis des années développer son nucléaire civil, un besoin encore renforcé dans le contexte géopolitique actuel, suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le gouvernement polonais table sur la mise en service de sa première centrale nucléaire à l'horizon 2033. Elle doit être implantée dans le village de Choczewo, près de la côte de la mer Baltique. 


TD avec AFP

Tout
TF1 Info