Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Le Royaume-Uni espère mettre fin à l'isolement des cas positifs au Covid-19 dès fin février

E. Ro avec AFP
Publié le 9 février 2022 à 19h25
JT Perso

Source : TF1 Info

Le Premier ministre britannique a annoncé vouloir présenter sa "stratégie pour vivre avec le Covid" le 21 février prochain.
Il pourrait notamment mettre fin à l'isolement obligatoire des personnes testées positives.
Le 19 janvier, le gouvernement avait déjà mis fin à la plupart des restrictions sanitaires.

Après la fin du pass sanitaire, la levée de l'obligation du masque en intérieur et la fin du télétravail, les Britanniques pourraient bientôt ne plus être obligés de s'isoler en cas de contamination au Covid-19. C'est en tout cas ce qu'espère le Premier ministre britannique Boris Johnson qui a indiqué mercredi vouloir prochainement lever les dernières restrictions sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19. 

Une "stratégie pour vivre avec le Covid"

"Pour autant que les tendances encourageantes actuelles se poursuivent, je m'attends à ce que nous puissions lever les dernières restrictions nationales, dont l'obligation légale de s'isoler en cas de test positif, avec un mois d'avance", a indiqué Boris Johnson devant les députés lors de la séance hebdomadaire de questions. Il a alors annoncé vouloir revenir devant le Parlement le 21 février pour présenter sa "stratégie pour vivre avec le Covid". 

Cependant, la levée éventuelle de l'isolement obligatoire pourrait être restaurée en cas de nouveau variant, a prévenu le porte-parole du Premier ministre. 

Une baisse des contaminations

L'un des plus endeuillés en Europe avec plus de 158.600 morts, le Royaume-Uni a subi au tournant de l'année une déferlante du variant Omicron avec des records de contaminations quotidiennes, culminant à plus de 200.000, mais les cas positifs ont amorcé une forte baisse, et les hospitalisations déclinent également. À cela s'ajoute une couverture vaccinale élevée de la population, de quoi justifier, pour le gouvernement britannique, la levée des restrictions. 

Lire aussi

Le 19 janvier dernier, Boris Johnson a notamment levé les obligations du télétravail et du port du masque en intérieur et réduit la quarantaine obligatoire pour les personnes positives de sept à cinq jours, en cas de test négatif. 


E. Ro avec AFP

Tout
TF1 Info