Piétonne tuée par un Uber autonome : la police diffuse l’enregistrement vidéo de l’accident

par Mélinda DAVAN-SOULAS
Publié le 22 mars 2018 à 9h45
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

CHOC - Quatre jours après l’accident qui a coûté la vie à une piétonne heurtée par un véhicule autonome Uber, la police de Tempe (Arizona) a dévoilé à vidéo de la collision mortelle. C’est la première fois qu’un incident impliquant une voiture autonome fait une victime.

C’est une première dont Uber se serait bien passé. Le service de voiture de transport par chauffeurs privés (VTC) teste depuis plusieurs mois une offre de véhicules autonomes dans la région de Phoenix (Arizona). Dimanche soir, l’un d’eux a heurté une piétonne qui traversait une quatre-voies dans le noir. Elle a succombé à ses blessures à l’hôpital.

La police de Tempe a diffusé, mercredi, un extrait de l’enregistrement vidéo de la collision. On y voit la caméra avant filmant la route et sur laquelle surgit, dans le noir et de la gauche, la cycliste à pied qui traverse lentement la route alors que le véhicule s’approche. La séquence s’arrête alors que la femme de 49 ans est percutée. L’autre vidéo filme l’intérieur du SUV Volvo XC90 qui est alors en mode autonome. On constate que la conductrice n’est pas attentive à la route, se reposant sur les fonctionnalités de sa voiture. Elle ne lève le regard qu’au moment du choc.

Lire aussi

"Nous allons avoir plus d’informations que d’habitude"

"Les capteurs auraient dû détecter la piétonne. Les caméras étaient probablement inutilisables (à cause de la nuit, ndlr) mais en revanche, les radars et le système Lidar (système de détection à distance basé sur la lumière, ndlr) auraient dû repérer la piétonne", a déclaré à Reuters Raj Rajkumar, spécialiste des systèmes de conduite autonome à l’Université Carnegie Mellon. "Ou leur temps de réaction n’a pas été assez rapide", note de son côté Tim Krisher, spécialiste auto. 

Une enquête a été ouverte. Celle-ci devra notamment déterminer si la technologie de conduite autonome d’Uber peut être testée à plus grande échelle. "Nous allons avoir plus d’informations sur cet incident que d’habitude dans ce genre de situation. Car nous aurons les capteurs, les caméras, le visuel de la scène. Nous aurons tout", note le procureur James Arrowood. Après cet incident, Uber a décidé de suspendre ses programmes d’essais en Amérique du Nord. C’est le second accident que connaît la firme dans la ville test de Tempe. Mais le premier s’était résumé à de la tôle froissée. Toyota a également annoncé l'arrêt de  ses essais.

Christophe Sapet (Navya) : "Il y a un savoir-faire français sur la voiture autonome"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

De nombreux constructeurs multiplient les tentatives d’autonomisation des véhicules, en partenariat avec les géants du secteur high-tech. Delphi a déjà fait traverser une partie des Etats-Unis à une voiture autonome. Lyft multiplie aussi les tests de taxi autonome tout comme le français Navya qui a dévoilé son AutonomCab. Google a ainsi mis sur route son ex-Google Car, désormais baptisé Waymo. Apple plancherait toujours sur son propre modèle. La France n’est également pas en reste dans le domaine du véhicule autonome avec les projets connus notamment de Renault.


Mélinda DAVAN-SOULAS

Tout
TF1 Info