Fusillade mortelle à Hambourg : qui sont les Témoins de Jéhovah ?

par M.M
Publié le 10 mars 2023 à 7h35

Source : TF1 Info

Une fusillade meurtrière est survenue jeudi soir à Hambourg, deuxième ville du pays.
Les faits sont survenus dans un centre des Témoins de Jéhovah, pendant un rassemblement.
En Allemagne, cette organisation est considérée au même titre que les "grandes" religions, et compte des dizaines de milliers de membres.

L'Allemagne de nouveau frappée par un drame meurtrier. Jeudi 9 mars, dans la deuxième ville du pays, Hambourg, une fusillade est survenue dans un centre des Témoins de Jéhovah, faisant plusieurs morts et blessés dans des circonstances qui doivent encore être éclaircies. Focus sur les membres de cette communauté et sur les fondements de leurs croyances.

Fondé en 1870 en Pennsylvanie (États-Unis) par le pasteur baptiste Charles Russell, ce mouvement en périphérie de la galaxie évangélique se réclame du christianisme. Mais aucune des grandes Églises (catholique, protestantes, orthodoxes) ne le reconnaît comme tel, en particulier parce qu'il n'admet pas la nature divine du Christ. À l'inverse, les Témoins de Jéhovah se considèrent comme les seuls à restituer un authentique christianisme des origines. Le Figaro, qui s'est penché sur cette communauté, explique que les adeptes considèrent que nos sociétés vivent leurs derniers instants avant l'Armageddon, et un retour de Dieu sur Terre.

Le statut de l'organisation varie d'un pays à l'autre : ils sont considérés au même titre que les "grandes" religions en Autriche et en Allemagne, qui compte environ 175.000 membres de cette confession, dont 3800 à Hambourg, selon le site des Témoins. Dans le monde, d'après la même source, le mouvement compterait 8,7 millions d'adeptes à travers 239 pays.

En France, nombre de leurs branches locales ont le statut d'"association cultuelle", et ce mouvement rigoriste est régulièrement accusé de dérives sectaires. Ainsi, selon Le Figaro, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) indiquait en 2021 avoir fait l'objet de 99 saisines au sujet des Témoins de Jéhovah. L'organisme public estimait notamment que le mouvement avait profité de la crise sanitaire pour "faire du prosélytisme abusif" auprès de la population par courriers et courriels. 

Ses membres sont d'ailleurs connus pour leur zèle missionnaire et leur activité de porte-à-porte, munis de leur Bible dans une traduction qui leur est propre, pour annoncer l'instauration prochaine du royaume millénaire de Dieu, du paradis sur Terre. 


M.M

Tout
TF1 Info