L'info passée au crible
Verif'

Pour illustrer la guerre en Ukraine, une télévision israélienne utilise des images... de Star Wars !

Thomas Deszpot
Publié le 3 mars 2022 à 17h04
Cette séquence de quelques secondes s'est mêlée à des vraies images du conflit.

Cette séquence de quelques secondes s'est mêlée à des vraies images du conflit.

Source : Capture écran Twitter

Une chaîne de télévision israélienne a par erreur diffusé des images de Star Wars en pensant illustrer le conflit en Ukraine.
Une enquête interne a été diligentée, entraînant la mise à pied de la personne fautive.
Outre des vidéos détournées, on observe aussi en ligne des séquences issues de films ou de jeux vidéos présentées de manière trompeuse.

Il y a quelques jours, l'espace d'un instant, les téléspectateurs de la chaîne de télévision israélienne Channel 13 se sont-ils retrouvés au milieu d'un décor de Star Wars ? Des internautes ont partagé une étonnante séquence, extraite d'un sujet de journal consacré à la guerre en Ukraine. Aux images assez traditionnelles de bâtiments et véhicules en feu, détruits par des bombardements, c'est une scène curieuse de quelques secondes qui a retenu l'attention. 

Au milieu de ce qui ressemble à une autoroute enneigée, on observe à l'écran une forme curieuse évoquant les débris d'un avion. Problème : lorsque la voiture d'où est filmée la vidéo s'avance, ce sont les contours d'un vaisseau Star Wars qui apparaissent. Avec en prime deux soldats "stormtroopers" aux côtés de l'engin, emblématiques des films. Les habitués de la chaîne tombés sur ces images n'ont pas rêvé : elles ont bien été diffusées. Ce qui pourrait d'ailleurs entraîner le renvoi de la personne incriminée pour cette bourde.

Des images promotionnelles remontant à 2014

Que savons-nous de cette erreur dénoncée rapidement sur les réseaux sociaux ? Tout d'abord, qu'une telle séquence a bien été diffusée à l'antenne, ce qui  a entraîné sans tarder l'ouverture d'une enquête interne. Un responsable, auquel serait imputée la faute, est d'ailleurs suspendu le temps que soient menées les investigations. 

Les conditions dans lesquelles ces images ont pu se retrouver au cœur d'un sujet censé illustrer les violences en Ukraine restent encore floues, en raison notamment de l'origine de ces quelques secondes n'ayant rien à voir avec un quelconque conflit armé. En effet, le court clip est tiré d'une vidéo initialement dévoilée en Allemagne en 2014, et qui fut produite conjointement par Disney et Lucasfilm. Il s'agissait de matériel promotionnel pour mettre en avant le lancement d'une chaîne dédiée en continu et lié au réseau audiovisuel Sky. Un article en ligne du quotidien britannique The Daily Mirror était d'ailleurs consacré il y a 8 ans à cette initiative, partageant au passage la fameuse vidéo.

Lire aussi

On observe qu'en marge du conflit en Ukraine, les vidéos diffusées se révèlent régulièrement soumises à caution. Si les médias traditionnels font généralement preuve de prudence et cherchent à s'assurer de la provenance des images qu'ils mettent à l'antenne, les internautes sur les réseaux sociaux se montrent souvent moins rigoureux. Depuis le début du conflit, TF1info a consacré un article entier, puis un second quelques jours plus tard, aux vidéos détournées circulant en ligne. Si le cas de figure le plus classique est celui d'une séquence bien réelle, souvent ancienne mais sortie de son contexte, on en voit aussi apparaître d'autres reposant sur des images de synthèse, voire tirées de jeux vidéos. 

Dans les premiers jours du conflit, un conseiller municipal et communautaire d'opposition de Bastia avait relayé auprès de ses abonnés sur Twitter une scène ayant largement circulé. Des immeubles observés de nuit, au loin, tandis que des lumières laissaient penser dans le ciel à des tirs soutenus. "C’est la guerre", lançait-il en commentaire, "l’acte le plus grave sur notre continent depuis la seconde guerre mondiale". À ceci près qu'il s'agissait d'images tirées de War Thunder, un jeu sorti en 2012. L'Agence France Presse a elle aussi repéré des détournements basés sur des productions vidéoludiques. Plusieurs séquences se sont répandues en Afrique francophone (sur Facebook en particulier), montrant à nouveau des scènes de guerre décrites comme liées à l'actualité. De nouveau dans l'obscurité, on observe sur ces séquences ce qui ressemble à des tirs en rafales vers de possibles avions militaires. Cette fois, il s'agit de séquences tirées du jeu ARMA 3, qui furent capturées plusieurs mois avant le début du conflit. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas Deszpot

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info