Guerre en Ukraine : des exactions au cœur du conflit

Près de 5 millions d'enfants ukrainiens ont fui leur foyer depuis le début de la guerre en Ukraine

Maxence Gevin
Publié le 12 avril 2022 à 11h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

Près de 5 millions d’enfants ukrainiens ont quitté leur foyer depuis le début de l'invasion russe, affirme l'Unicef dans son dernier rapport.
Plus d'une centaine d'entre eux ont également perdu la vie.

Une catastrophe humanitaire. Près de 5 millions d'enfants - 4,8 très exactement -, ont fui leur foyer depuis le début de l'invasion russe, a déclaré lundi l'agence des Nations Unies pour l'enfance (Unicef). Cela représente près de deux tiers des enfants du pays (7,5 millions en tout). Un tel mouvement de population en si peu de temps est "assez invraisemblable", estime Manuel Fontaine, directeur des programmes d'urgence de l'Unicef. Un tel exode est une première pour lui en 31 ans de travail humanitaire, souligne-t-il. 

Risque de famine pour 1,5 million d'enfants

Dans le détail, 2,8 millions d’enfants (0 à 18 ans) ont "simplement" été déplacés au sein du territoire ukrainien. Deux millions ont quitté le pays. "Ils ont été contraints de tout laisser derrière eux - leurs maisons, leurs écoles et, souvent, les membres de leur famille", s'est désolé Manuel Fontaine devant le Conseil de sécurité de l'ONU. "J'ai entendu des histoires sur les mesures désespérées que les parents prennent pour mettre leurs enfants en sécurité, et des enfants attristés de ne pas pouvoir retourner à l'école", ajoute-t-il. Sur les 3 millions d’enfants qui, selon les estimations, sont restés chez eux, "près de la moitié risque de ne pas avoir assez à manger", met en garde le représentant. 

Devant le Conseil de sécurité, l’ambassadeur ukrainien Sergiy Kyslytsya a également accusé la Russie d’avoir transféré 120.000 enfants d’Ukraine vers la Russie pour, entre autres, être adoptés. Des allégations qui n'ont, à l'heure actuelle, pas pu être vérifiées. 

Lire aussi

En parallèle, l'instance a confirmé la mort de 142 enfants depuis le début du conflit. De son côté, le bureau du procureur ukrainien a déjà recensé 186 victimes. Ce bilan reste, néanmoins, sans doute largement sous-évalué. "Il est temps de mettre un terme à cette guerre, les enfants d’Ukraine ne peuvent pas se permettre d’attendre", conclut Manuel Fontaine. 


Maxence Gevin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info