Verif'

Qatargate : le scandale de corruption au Parlement européen a-t-il été révélé par Manon Aubry ?

Publié le 19 décembre 2022 à 20h46

Source : TF1 Info

Jean-Luc Mélenchon a vanté le rôle de l’eurodéputée Manon Aubry dans les révélations de corruption au sein du parlement européen.
L’élue avait dénoncé fin novembre le blocage de certains dans le vote d’une résolution.
Mais cela fait plus d'un an que le renseignement belge enquête.

Le Parlement européen connait des heures douloureuses avec le "Qatargate", ces soupçons de corruption de plusieurs élus par l’émirat qatari. Et selon Jean-Luc Mélenchon, ces révélations ne doivent rien au hasard. Non, elles auraient été rendues possibles par Manon Aubry, eurodéputée membre de LFI et coprésidente du groupe de la Gauche au Parlement européen.

"Je sais qui a permis de révéler le scandale de corruption par le Qatar au sein de l’Union Européenne : c’est Manon Aubry. Vous pouvez être fiers d’avoir des insoumis et des insoumises comme elle qui font vivre notre idée de l’Europe", a notamment déclaré l’ancien candidat à la présidentielle au cours d’un meeting contre la réforme des retraites, vendredi 16 décembre à Saint-Etienne. Selon lui, le rôle de l’élue a été déterminant dans la récente affaire qui a éclaté à Bruxelles et les arrestations qui ont suivi.  

Une vidéo publiée le 24 novembre

Le 11 décembre sur Twitter, Manon Aubry est revenue longuement sur ces soupçons de corruption qui éclaboussent le Parlement européen. En réalité, l’eurodéputée s’est personnellement engagée pour qu’une résolution sur les violations des droits humains au Qatar soit bien votée dans l’hémicycle. Elle explique avoir constaté le blocage de certains groupes, comme celui des socialistes. Le texte sera finalement voté le 21 novembre. Avant les reprises dans la presse de l’arrestation de la vice-présidente Eva Kaili, de son époux et de deux autres personnes proches des institutions européennes, l’élue de gauche a partagé ses doutes sur une possible ingérence de Doha au Parlement. 

Le 24 novembre, Manon Aubry décide donc de se filmer à son bureau de Bruxelles et de revenir sur les coulisses de ces négociations ayant abouti au texte final. Dans une vidéo intitulée "Scandale : le Qatar a-t-il infiltré les négociations ?", elle raconte pendant six minutes les barrages de certains eurodéputés lors de discussions autour d’amendements. Et notamment la remise en cause des 6500 morts sur les chantiers de la Coupe du monde, chiffre relayé par le Guardian et qui ne traduit surement qu’un pan de la réalité comme nous le détaillions ici. "Vous avez des députés ici qui viennent porter la bonne parole du Qatar et qui disent ‘mais non, il n’y a eu que 37 morts', ce qui est le nombre officiel de morts déclarés par le Qatar", dénonce entre autres choses l’élue européenne.

Si Manon Aubry a remis publiquement en question les positions affichées par certains de ses collègues à Bruxelles, c’est bel et bien la police belge qui a permis les premiers dénouements de cette affaire de corruption déjà hors norme. Et en particulier les services de renseignement belges, la Sûreté de l’État. Comme le révèlent les journaux Le Soir et Knack, une enquête judiciaire sur ces soupçons pesant sur le Parlement européen a été ouverte il y a quatre mois par le parquet fédéral belge grâce aux informations de la Sûreté de l’État, en coopération avec d’autres services européens. Le renseignement avait notamment infiltré le domicile d’Antonio Panzeri, ancien eurodéputé italien figurant parmi les personnes arrêtées. 

Voilà plus d’un an que ces services accumulent des informations compromettantes au moyen d’écoutes, de filatures et de surveillance de systèmes informatiques, raconte encore la RTBF. Finalement, d'importantes sommes en liquide ont été retrouvées par les enquêteurs au domicile d’Antonio Panzeri et d’Eva Kaili. Au total, 1,5 million d’euros a été saisi par la police judiciaire fédérale. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info