L'info passée au crible
Verif'

Cette vidéo montre-t-elle des dizaines de moutons morts à cause de la chaleur ?

Felicia Sideris
Publié le 23 juin 2022 à 17h27
Une vidéo devenue virale ce mardi 21 juin montre des centaines de moutons, visiblement décédés.

Une vidéo devenue virale ce mardi 21 juin montre des centaines de moutons, visiblement décédés.

Source : Twitter

Après une vidéo virale montrant des milliers de bovins morts, de nouvelles images font apparaître des centaines de carcasses de moutons.
La vidéo n'est pas récente, elle a été publiée la première fois le 9 août 2021.
Les animaux ont été victimes de la foudre, selon l'éleveur.

La séquence resurgit à la faveur de la vague de chaleur précoce qui a déferlé dans plusieurs régions du monde. Après que la chaleur a tué au moins 2000 bovins dans le Kansas, aux États-Unis, des internautes affirment que la hausse soudaine des températures a également eu un impact sur les moutons des pâturages. Sur une vidéo devenue virale depuis le 17 juin, des dizaines de carcasses d'animaux sont montrées pendant 45 secondes. Mais que sait-on de ces images épouvantables ?

Des images prises en Géorgie, en août 2021

Seuls deux tweets permettent d'avoir des indications de lieu. L'un, vu plus de 280.000 fois, ne donne aucune information, mais a été envoyé depuis l'Irlande. Un autre, qui accumule deux fois plus de vues, a été publié le 21 juin et affirme qu'il s'agit d'une séquence capturée dans l'Idaho, aux États-Unis. Nous avons donc cherché à en savoir plus sur l'origine des images.

Si le paysage ne permet pas d'avoir beaucoup d'indices sur la localisation, une recherche d'image inversée sur Google révèle que la séquence filmée n'est pas récente. Comme le montre la capture d'écran ci-dessous, elle circule en ligne au moins depuis août 2021. 

Une recherche d'image inversée sur Google montre que la vidéo circule en ligne au moins depuis le 21 août 2021 - Google

Les images macabres apparaissent entre autres dans un article du Daily Express, un tabloïd britannique, ainsi que sur Agenda.ge, un site d'information géorgien en anglais. Les deux titres de presse illustraient leur article des mêmes clichés. Ils proviennent d'une vidéo tournée dans les montagnes du Petit Caucase, par le média local Javakheti News et publiée notamment sur Facebook le 9 août 2021. On découvre la même hécatombe que dans les tweets partagés sur Twitter, mais en image de très haute qualité.

Car il s'agit d'images tournées en Géorgie. Alors que s'est-il passé ? Si certains pointent du doigt les conséquences d'une vague de chaleur - faisant le lien avec les quelque 2000 bovins décédés dans le Kansas - d'autres vont bien plus loin. Et avancent plusieurs théories farfelues pour expliquer ce phénomène de troupeaux disséminés. "Une autre vidéo, cette fois ce sont des moutons. Nous savons tous que ce n'est pas le changement climatique, mais qu'est-ce qui pourrait en être la cause ?", écrit ainsi un internaute. En commentaires, certains citent les effets prétendus de la 4G, quand d'autres vont jusqu'à créer une théorie sur le rôle d'acteurs économiques qui chercheraient à créer une pénurie alimentaire. 

En réalité, le berger cité par la presse révélait à l'époque que ses animaux étaient morts lors d'un orage, après que la montagne a été frappée par deux éclairs. La foudre aurait alors disséminé son troupeau de 550 moutons dans un alpage du Didi Abuli, une montagne du sud du pays.

Un phénomène rare, mais qui n'a rien d'invraisemblable. En août 2016, 300 rennes avaient été retrouvés morts dans un plateau montagneux de la Norvège. Interrogé à l'époque par le New York Times, John Jensenius, un spécialiste du Conseil national de sécurité contre la foudre des États-Unis, expliquait que si l'éclair ne frappe qu'un seul point, il "rayonne" ensuite "sous forme de courant dans la terre". Les animaux, plantés avec leurs quatre sabots sur l'herbe, présentent alors des voies parfaites de circulation pour ce courant. "Et c'est très mortel."

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info