Volodymyr Zelensky a reçu une standing ovation des eurodéputés après un discours poignant devant le Parlement européen.
Les traducteurs de CNN et "Die Welt" ont éclaté en sanglot pendant la prise de parole du président ukrainien en visioconférence.
Quelques minutes avant, les députés européens s'étaient déjà levés pour applaudir l'ambassadeur d'Ukraine.

Moment d'émotion au Parlement européen. Ce mardi 1er mars, Volodymyr Zelensky s'est exprimé en visioconférence depuis un lieu tenu secret devant les eurodéputés, réunis à Bruxelles en séance extraordinaire. Le président ukrainien, en proie depuis le 24 février à l'invasion de son pays par la Russie, a rappelé la volonté de l'Ukraine de "faire partie de l'Union européenne". "Ne nous lâchez pas", a imploré le dirigeant face à l'hémicycle. "Nous vaincrons, gloire à l'Ukraine",  a-t-il conclu, sous la standing ovation des députés européens. Symbole fort, le chef d'État a terminé son entrevue le poing levé.

SEQUENCE LE PARLEMENT APPLAUDIT ZELENSKYSource : Sujet JT LCI

Un discours si poignant que les interprètes n'ont pas pu retenir leurs émotions. Le traducteur de CNN a fondu en larmes, au moment où Volodymyr Zelensky déclarait : "Nous nous battons pour notre pays, pour notre liberté. Personne ne nous brisera, nous sommes forts, nous sommes l'Ukraine". La traductrice du journal allemand Die Welt a également éclaté en sanglot.

Quelques minutes auparavant, les députés européens s'étaient déjà levés pour applaudir l'ambassadeur d'Ukraine et les Ukrainiens pendant une longue minute. La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, venait de condamner "l'agression militaire russe contre l'Ukraine, dans les termes les plus forts possibles".

La standing ovation au Parlement européen pour l'ambassadeur ukrainien et les UkrainiensSource : TF1 Info

Roberta Metsola a salué la candidature de l'Ukraine pour intégrer l'Union européenne. "Nous travaillerons dans ce sens, nous devons et nous voulons affronter l’avenir ensemble", a-t-elle affirmé. Dimanche 27 février, l'UE a pris plusieurs sanctions contre la Russie. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé la fermeture de son espace aérien aux avions russes, le bannissement des médias russes RT et Sputnik, ainsi que l'achat et la livraison d'armes à l'Ukraine.


Marius BOCQUET

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info