VIDÉO - Thaïlande : Bangkok, la capitale des serpents

par La rédaction de TF1info | Reportage : Constantin Simon, Didier Gruel
Publié le 12 mars 2023 à 14h13, mis à jour le 14 mars 2023 à 9h45

Source : JT 20h WE

L'urbanisation galopante de Bangkok a chassé les serpents de leur habitat, les repoussant vers les quartiers les plus populaires.
La capitale thaïlandaise en est tellement infestée qu'une unité de pompiers est entièrement dédiée au combat contre ce fléau.

Attraper un cobra à mains nues, c'est un entraînement de choc pour les pompiers chasseurs de serpents. Nou, nouvelle recrue parmi les rares pompières de Thaïlande, participe à cette formation spécifique. "Je suis heureuse, je me maîtrise davantage", explique-t-elle dans le reportage de TF1 en tête de cet article, "et j'ai réussi à le saisir pour la première fois". Un savoir qu'elle devra rapidement mettre en pratique. Un serpent vient d'être repéré dans une maison individuelle, les pompiers partent à moto sur le site- seul moyen de se faufiler dans les rues étroites des quartiers populaires de Bangkok.

Les pompiers de la capitale interviennent 35.000 fois par an pour des serpents signalés, soit une centaine par jour. C'est quatre fois plus que pour les incendies. Nou n'a plus peur et attrape rapidement le serpent caché derrière un meuble. Cette fois, c'est une couleuvre de 1,20 m, heureusement non venimeuse. Un intrus en moins dans cette famille de vendeurs de rue, résignée à vivre au contact des serpents. Ceux-ci sont attirés par les poules et les poussins, dont ils sont très friands.

Bangkok, une mégapole tentaculaire de 15 millions d'habitants, est construite sur un delta de marécages. C'est une Venise asiatique... infestée de reptiles. Du python albinos de 4 mètres de long, jusqu'aux varans, ces énormes lézards qui s'introduisent partout dans la ville. Les pompiers ne suffisent plus, alors des habitants volontaires se sont formés. Comme un chauffeur de taxi de 55 ans rencontré par notre équipe, devenu chasseur de reptiles bénévole. 

Chaque année, près de 7.000 Thaïlandais se font mordre par des reptiles. Mais les premières victimes sont les plus pauvres. Ces dernières années, la bitumisation et les tours modernes ont chassé les serpents des quartiers riches... qui ont migré chez les plus modestes.


La rédaction de TF1info | Reportage : Constantin Simon, Didier Gruel

Tout
TF1 Info