Royaume-Uni : près de 18.000 migrants ont tenté de traverser la Manche cette année

La rédaction de TF1info
Publié le 7 août 2022 à 19h43
JT Perso

Source : JT 13h WE

Depuis le début de l'année, près de 18.000 personnes ont tenté de traverser la Manche pour atteindre les côtes britanniques.
Ce chiffre a été dévoilé après une polémique au Royaume-Uni sur l'origine et les motivations des migrants.
Les associations se disent inquiètent et craignent une multiplication des drames.

Des traversées à risque qui se multiplient en 2022. Le ministère de la Défense britannique vient de dévoiler ce samedi 06 août, le nombre de migrants ayant tenté de traverser la Manche depuis janvier 2022 : près de 18.000 personnes.

Un chiffre qui inquiète de nombreuses ONG, alors que les traversées se font en majorité dans de très petites embarcations, avec un nombre important de migrants à bord.

Polémique au Royaume-Uni

Ce chiffre officiel a été dévoilée suite à une polémique provoquée par l'arrivée samedi de 337 migrants venus sur les côtes britanniques. Le journal Mail on Sunday avait alors affirmé qu'aux cours des six dernières semaines, seuls des migrants économiques venus d'Albanie faisaient la traversée, et non des réfugiés. 

L'hebdomadaire aurait tiré ses informations d'un rapport militaire ayant fuité. Près de 2.862 migrants auraient traversé la Manche clandestinement du 1er juin au 12 juillet, dont 1.075 venant d'Albanie. Selon le journal, ce seraient donc des migrants et non des réfugiés, car l'Albanie n'est à ce jour pas considéré comme une zone de guerre dans le rapport.

Des affirmations réfutées avec force par plusieurs organisations caritatives soutenant les demandeurs d'asile et victimes de la traite d'êtres humains. De nombreuses associations, dont Love146, ont dénoncé sur Twitter les conditions de vie en Albanie, ainsi que le trafic d'enfants envoyé au Royaume-Uni chaque année. L'organisme a ajouté que bien que le pays ne soit pas en guerre, cela ne signifie pas que c'est un endroit sûr où retourner vivre.

Lire aussi

Jusqu'en septembre 2019, les Albanais étaient le quatrième groupe de nationalité à traverser la Manche dans de petits bateaux après les Iraniens, les Irakiens et les Érythréens, selon les données du ministère de l'Intérieur britannique.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info