Royaume-Uni : Sunak, Mordaunt et Johnson, vers un match à trois pour Downing street ?

Pierre-Antoine Valade
Publié le 23 octobre 2022 à 18h03

Source : Sujet TF1 Info

Jeudi 20 octobre, Liz Truss, alors Première ministre a annoncé sa démission devant Downing Street.
Depuis, le siège est vacant et plusieurs candidats se sont manifestés.
Penny Mordaunt, Rishi Sunak et Boris Johnson apparaissent comme les favoris à sa succession.

La guerre pour le trône est lancée outre-manche. Depuis la démission, jeudi 20 octobre, 45 jours après sa nomination à la tête du gouvernement, de Liz Russ, alors cheffe du Parti conservateur, trois candidats ont émergé. Penny Mordaunt, Rishi Sunak et Boris Johnson sont entrés en campagne.

M. Sunak, dont la démission du gouvernement Johnson, en juillet, avait été suivi d'une soixantaine d'autres, est le premier à avoir dépassé vendredi soir le seuil des 100 parrainages requis pour espérer prendre la tête du parti conservateur et donc devenir Premier ministre.

L’ancien chancelier sous Boris Johnson (2020-2022), qui a le plus grand nombre de députés qui le soutiennent publiquement dans sa course vers Downing Street, a annoncé sa candidature. Sunak, défait plus tôt cet été lors de l’élection pour la direction du parti face à Liz Truss, a déclaré qu’il voulait "réparer notre économie, unir notre parti et livrer pour notre pays".

Deux candidats officiels, Boris Johnson joue la montre

Il rejoint Penny Mordaunt en tant que deuxième candidat à entrer officiellement dans la course. Boris Johnson, qui a rencontré Sunak samedi soir, n’a pas encore annoncé qu’il se présenterait. L'ex Premier ministre aurait lui aussi dépassé les 100 parrainages selon James Duddridge, ancien secrétaire privé parlementaire de l'ex Premier ministre, mais cela n'a pas été confirmé. Et il figure toujours loin derrière selon les médias qui effectuent le décompte. 

Penny Mordaunt, candidate contre Liz Truss pour succéder à Boris Johnson cet été, et dont les premiers tours de scrutin avait suscité un réel engouement, apparaît un peu en retard. Ce dimanche, elle a démenti avoir eu des négociations avec le camp de Boris Johnson, et s'est dite "confiante" sur ses parrainages. 

Selon le site Guido Fawkes, qui suit de près les chiffres, Rishi Sunak avait ce dimanche midi 151 parrainages, devant Boris Johnson (76) et Penny Mordaunt (28). Pour se présenter officiellement, les candidats à la succession de Truss, doivent obtenir 100 parrainages d'ici à lundi. Une véritable course contre la montre. 


Pierre-Antoine Valade

Tout
TF1 Info