Un feu s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi dans le café-restaurant Poligon de la ville russe de Kostroma, à 300 km de Moscou.
Un homme ivre est suspecté d'avoir déclenché l'incendie en tirant avec un pistolet de détresse.

Le bilan est très lourd après l'incendie qui a ravagé un bar de nuit en Russie. Quinze personnes ont trouvé la mort dans un feu qui a touché dans la nuit de vendredi un café-restaurant de Kostroma, ville située à quelque 300 kilomètres de Moscou, a annoncé samedi Tass, citant des sources des services d'urgence.

"Deux corps supplémentaires ont été découverts", précise l'agence russe, alors qu'un précédent bilan évoquait 13 victimes. 250 personnes ont été évacuées de l'immeuble dans lequel le sinistre s'est déclaré.

3500 m2 touchés par les flammes

Le feu a vraisemblablement été déclenché par un homme ivre qui a tiré une fusée de détresse sur la piste de danse, toujours selon les sources de l'agence Tass. "Il était au bar avec une femme, à laquelle il a offert des fleurs avec une fusée de détresse dans ses mains, il est allé sur la piste de danse et a tiré". 

Le suspect a été arrêté samedi, selon la police. "À la suite d'un ensemble de mesures de recherche, des policiers ont identifié et arrêté un suspect pour un acte illégal dans l'un des bars de nuit de la ville de Kostroma, qui a provoqué un incendie et la mort de victimes", a déclaré le ministère russe de l'Intérieur dans un communiqué

Selon les services d'urgence, le feu s'est propagé sur une surface de 3.500 m2. L'incendie est survenu dans un établissement du nom de "Poligon", ouvert toute la nuit. Présenté sur son site comme une brasserie traditionnelle russe le jour et un bar dansant la nuit, il serait très populaire auprès des agents de police de circulation.


TM avec AFP

Tout
TF1 Info