Un habitant de Moscou a été condamné à 50.000 roubles (environ 507 euros) pour avoir "discrédité" l'armée russe.
En cause ? Ses cheveux teints en jaune et bleu… les couleurs de l'Ukraine.

Une teinture qui lui coûte cher. Un tribunal russe a condamné Stanislav Netessov, un Moscovite, à une amende pour s'être teint les cheveux en jaune et bleu, les couleurs de l'Ukraine, ont rapporté ce lundi des médias russes. Un nouvel exemple de la répression de toute dissidence dans le pays de Vladimir Poutine.

"Un accident"

L'individu n'avait pourtant pas été arrêté en raison de sa chevelure. Selon Mediazona, spécialisé dans les affaires judiciaires liées à la répression, Stanislav Netessov s'était rendu dans un commissariat fin avril après avoir été agressé à un arrêt de bus dans le centre de Moscou par un inconnu qui lui avait volé son téléphone. Les policiers ont cependant remarqué sa couleur de cheveux et ont ouvert une affaire administrative à son encontre.

Début mai, il a été reconnu coupable d'avoir "discrédité" l'armée russe et condamné à une amende de 50.000 roubles (environ 507 euros), selon la même source. Dans un entretien à l'ONG OVD-Info, Stanislav Netessov a assuré qu'il ne soutenait ni l'Ukraine, ni l'offensive russe et que sa couleur de cheveux était "un accident".

Toute critique publique de l'assaut russe contre l'Ukraine est passible d'amendes ou de peines de prison en Russie. Des milliers de Russes ont été condamnés pour avoir "discrédité" l'armée depuis plus de deux ans.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info