L'écrivain Salman Rushdie poignardé à New York

Salman Rushdie poignardé : placé sous respirateur, l'écrivain "pourrait perdre un œil"

S.M avec AFP
Publié le 13 août 2022 à 9h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

Salman Rushdie a été poignardé lors d’une conférence dans l’État de New York.
L’auteur britannique a été pris pour cible d'une fatwa depuis la publication de ses "Versets sataniques” dans les années 80.
Il a été hospitalisé à Washington, placé sous respirateur artificiel.

"Les nouvelles ne sont pas bonnes". C'est ce qu'annonçait, vendredi soir au New York Times, l'agent de Salman Rushdie, Andrew Wylie, quelques heures après que l'écrivain a été agressé. Visé depuis plus de 30 ans par une fatwa de l'Iran, l'auteur des "Versets sataniques"a été placé sous respirateur après avoir été poignardé au cou et à l'abdomen, lors d'une conférence qui se tenait dans l'État de New York. Son agresseur, un homme de 24 ans, a été arrêté sur les lieux de l'attaque.

Placé sous respirateur artificiel

"Salman va probablement perdre un œil, les nerfs de son bras ont été sectionnés et il a été poignardé au niveau du foie", a détaillé son agent en précisant que l'auteur de 75 ans, avait été placé sous respirateur artificiel.

Immédiatement après son agression, sur l'estrade de l'amphithéâtre d'un centre culturel à Chautauqua, dans le nord-ouest de l'État de New York, Salman Rushdie avait été transporté en hélicoptère vers l'hôpital le plus proche où il a été opéré en urgence, a précisé devant la presse le major de la police de l'État de New York, Eugene Staniszewski. L'animateur de la conférence, Ralph Henry Reese, 73 ans, a, lui, été "blessé légèrement au visage".


S.M avec AFP

Tout
TF1 Info