Sauvetage de migrants en Méditerranée : l'appel à l'aide du bateau de Banksy entendu, 49 personnes évacuées

La rédaction de LCI
Publié le 29 août 2020 à 17h25
Le "Louise Michel", bateau humanitaire affrété par l'artiste Banksy, en Méditerranée

Le "Louise Michel", bateau humanitaire affrété par l'artiste Banksy, en Méditerranée

Source : Handout, Chris GRODOTZKI / M.V. LouiseMichel / AFP

HUMANITAIRE - Après un nouveau sauvetage massif de migrants en Méditerranée, le bateau humanitaire affrété par l'artiste Banksy a lancé plusieurs appels à l'aide ce samedi. Cet après-midi, 49 personnes "fragiles" ont été évacuées du navire par les garde-côtes italiens.

A plusieurs reprises ce samedi, les membres du navire humanitaire "Louise Michel", affrété par l'artiste Banksy, ont appelé à l'aide. "Nous avons besoin d'une aide immédiate", ont-ils écrit sur Twitter dans la matinée, après une première demande faite dans la nuit. "Le Louise Michel est incapable de se déplacer en toute sécurité, et personne ne vient à notre secours", indiquaient-ils. "Les personnes secourues ont vécu une expérience traumatisante, il est temps pour eux de rejoindre un lieu sûr."

Ils ont été entendus puisque dans l'après-midi, les garde-côtes italiens sont intervenus. Ils ont annoncé avoir embarqué 49 migrants "fragiles" à bord d'un bateau de patrouille. "Au vu de la dangerosité de la situation, les gardes-côtes ont envoyé sur place un bateau de patrouille depuis Lampedusa qui a embarqué les 49 personnes jugées les plus fragiles, dont 32 femmes, 13 enfants et quatre hommes", indiquent-ils dans un communiqué. Le "Louise Michel" a recueilli en mer un total de 219 migrants. Selon les humanitaires, au moins un mort se trouvait à bord, ainsi que de nombreuses personnes présentant des brûlures de carburant.  

Un navire affrété dans le plus grand secret

Le navire, baptisé d'une anarchiste française du XIXe siècle et décoré d'un graffiti de l'artiste britannique, a été affrété dans le plus grand secret. Il est parti le 18 août de Borriana, dans l'est de l'Espagne, a révélé le journal britannique The Guardian.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info