Sénégal : le président Sall s'engage à organiser la présidentielle "dans les meilleurs délais"

par F.S. avec AFP
Publié le 16 février 2024 à 17h25

Source : TF1 Info

Jeudi, le Conseil constitutionnel a refusé de reporter l'élection présidentielle au Sénégal.
En réponse, le président Macky Sall s'est engagé vendredi à organiser la présidentielle.
Le scrutin devrait avoir lieu "dans les meilleurs délais".

Après le feu rouge de la Cour constitutionnelle, place à l'action. Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, s'est engagé ce vendredi 16 février à organiser la présidentielle "dans les meilleurs délais". Une annonce qui arrive au lendemain du revers du Conseil constitutionnel, qui a refusé le report l'élection initialement prévue fin février.

Le calendrier n'a pas été précisé

La veille, le Conseil constitutionnel avait invalidé l'ajournement de la présidentielle au 15 décembre, défendu par Macky Sall. La Cour avait en effet estimé contraire à la Constitution la loi adoptée le 5 février par l'Assemblée nationale, repoussant l'élection de dix mois et maintenant le président à son poste jusqu'à la prise de fonctions de son successeur.

En annulant le décret du président Sall, la justice avait demandé aux autorités de tenir le vote "dans les meilleurs délais". Une requête visiblement entendue par le président. Dans un communiqué, le chef d'État s'est engagé à "faire pleinement exécuter la décision du Conseil". Il "mènera sans tarder les consultations nécessaires pour l'organisation de l'élection présidentielle dans les meilleurs délais"', a-t-il précisé, sans toutefois donner de calendrier. De quoi mettre fin à l'une des plus graves crises politiques de l'histoire post-indépendance du Sénégal, pays réputé pour sa stabilité dans une région secouée par les coups d'État.


F.S. avec AFP

Tout
TF1 Info