Le pronostic concernant l'état de santé du chef du gouvernement slovaque après la tentative d'assassinat est "positif", affirme la ministre de la Santé.
Le Premier ministre est hospitalisé depuis mercredi, date à laquelle un tireur isolé lui a tiré dessus à quatre reprises.
Le vice-Premier ministre Robert Kalinak a indiqué ce dimanche que la vie de Robert Fico n'est plus en danger, même si son état reste grave.

Un état de santé stable mais qui reste grave. Le pronostic concernant l'état de santé du Premier ministre de Slovaquie, Robert Fico, après la tentative d'assassinat dont il a été victime, est "positif", a annoncé la ministre de la Santé, Zuzana Dolinkova,  samedi 18 mai.

Robert Fico est hospitalisé depuis mercredi, date à laquelle un tireur isolé lui a tiré dessus à quatre reprises, notamment dans l'abdomen. Il a subi une opération de cinq heures le même jour et une autre de deux heures vendredi, toutes deux dans un hôpital de la ville de Banska Bystrica, dans le centre de la Slovaquie. "L'intervention chirurgicale d'hier, qui a duré deux heures, a contribué à un pronostic positif sur l'état de santé du Premier ministre", a indiqué Zuzana Dolinkova à la presse.

Le suspect au tribunal

Ce dimanche, le vice-Premier ministre Robert Kalinak a indiqué à la presse que la vie du Premier ministre slovaque n'est plus en danger, même si son état reste grave. "Il n'y a plus de danger immédiat pour sa vie, mais son état reste grave et il nécessite des soins intensifs", a déclaré Robert Kalinak, le plus proche allié politique de Robert Fico. "Nous pouvons considérer que son état est stable et que le pronostic est positif", a déclaré Robert Kalinak à l'extérieur de l'hôpital de Banska Bystrica. "Nous nous sentons tous un peu plus détendus maintenant", a-t-il ajouté, en précisant que Robert Fico restait hospitalisé pour le moment. "Si le tir était parti quelques centimètres plus haut, il aurait atteint le foie du Premier ministre", a de son côté samedi déclaré le ministre de l'Intérieur Matus Sutaj Estok à la chaîne d'information TA3.

Samedi matin, le suspect de la tentative de meurtre est arrivé au tribunal pénal de Pezinok, au nord-est de la capitale, Bratislava, qui a ordonné son maintien en détention provisoire ce samedi après-midi.  La détention a été ordonnée parce que "l'on craint une évasion potentielle ou que l'activité criminelle se poursuive", a déclaré Katarina Kudjakova, la porte-parole du tribunal pénal spécial de Pezinok. L'homme, identifié par les médias slovaques comme étant le poète Juraj Cintula, âgé de 71 ans, a tiré cinq coups de feu sur Robert Fico et l'a touché à quatre reprises. Un procureur a requis vendredi que le suspect soit placé en détention provisoire après avoir été inculpé de tentative de meurtre avec préméditation.


JC avec AFP

Tout
TF1 Info