Fusillade à Oslo : malgré son refus, le suspect contraint à un examen mental

A Lo.
Publié le 13 juillet 2022 à 19h08
JT Perso

Source : TF1 Info

Le tribunal d'Oslo a indiqué que l'auteur présumé de la fusillade mortelle à Oslo allait faire l'objet d'un examen psychiatrique contraint.
Le suspect avait été arrêté peu après avoir ouvert le feu près d'un bar gay, en marge des célébrations de la marche des Fiertés.

Malgré son refus, l'auteur présumé de la fusillade mortelle à Oslo fin juin en marge des célébrations de la marche des Fiertés va faire l'objet d'un examen psychiatrique. C'est la décision qu'a prise le tribunal d'Oslo dans son jugement. Il précise par ailleurs qu'un diagnostic de "schizophrénie paranoïde" avait précédemment été réalisé chez le suspect de 43 ans.

Un refus jusqu'ici de tout examen psychiatrique

L'homme, Zaniar Matapour, avait été arrêté peu après la fusillade. Ce Norvégien d'origine iranienne est soupçonné d'avoir tué deux hommes de 54 et 60 ans et d'avoir blessé 21 autres personnes en ouvrant le feu près d'un bar gay, le London Pub, en plein centre-ville d'Oslo, en pleines festivités liées à la marche des Fiertés LGBT.

Il avait alors refusé de se soumettre à un examen psychiatrique préliminaire ou à toute audition par la police, compliquant l'avancée de l'enquête sur ses motivations. Cela n'avait pas empêché le renseignement intérieur norvégien (PST) de qualifier l'attaque d'"acte terroriste islamiste". Zaniar Matapour est donc poursuivi actuellement pour "actes terroristes", meurtres et tentatives de meurtres. Il était d'ailleurs sur les radars du PST depuis 2015 pour des soupçons de radicalisation. Selon les policiers, il appartient à "un réseau islamiste extrémiste".

Lire aussi

Pour autant, le PST avait précisé lors de son arrestation que le suspect avait également des "difficultés avec sa santé mentale". Des experts vont désormais évaluer l'état mental du suspect durant huit semaines à l'hôpital universitaire d'Haukeland, dans l'ouest de la Norvège, a décidé le tribunal. La période d'examen pourra être prolongée.


A Lo.

Tout
TF1 Info