Les employés du zoo de Skansen, à Stockholm, sont lancés sur les traces d'un cobra royal qui s'est enfui ce week-end de son terrarium.
Le reptile s'est faufilé à travers une lampe, et devrait désormais se trouver quelque part dans le plafond du site.
Si sa morsure peut être mortelle, l'animal n'est pas agressif et ne devrait pas sortir du parc, selon le zoo.

Tout juste arrivé, déjà reparti. Le personnel du zoo de Skansen à Stockholm recherchait toujours lundi un cobra royal qui a pris la poudre d'escampette pendant le week-end, entraînant la fermeture partielle de l'établissement. Le reptile, surnommé Sir Väs ("Sire Siffleur"), arrivé au zoo il y a seulement quelque jours, s'est enfui samedi en passant par l'un des luminaires de son terrarium. 

Une vidéo prise par un visiteur témoin de l'évasion montre le reptile, aujourd'hui rebaptisé "Houdini" par le zoo en hommage au célèbre magicien, la tête déjà engagée entre la fixation d'une lampe et l'ampoule, se hissant depuis l'une des branches de son terrarium. La séquence, à retrouver en tête d'article, laisse voir le corps fin et blanc du serpent se faufiler dans cet interstice, avant de totalement disparaître. La section des reptiles a ensuite été évacuée et restera fermée jusqu'à la capture du fuyard. 

"Ça doit être un petit malin"

Selon le zoo, le serpent, animal à sang froid mais friand de chaleur, devrait désormais se trouver quelque part dans le plafond. Les cobras royaux sont d'un naturel calme et peu susceptibles d'attaquer, a indiqué le directeur de l'aquarium de Skansen Jonas Wahlström. Originaire d'Asie du sud et du sud-est, le cobra royal est le plus long serpent venimeux du monde. Sa proie principale est les autres serpents, mais sa morsure peut être mortelle chez l'homme si elle n'est pas traitée. Mais peu de risque que cela arrive : "Il ne sortira pas, en théorie, il fait si froid dehors qu'il s'endormirait", a expliqué à l'AFP le patron du zoo.

Afin de retrouver sa trace, les employés de l'établissement ont répandu de la farine et installé des pièges collants. Ils se sont également équipés de caméras spéciales afin de pouvoir inspecter les recoins hors de portée. Selon le journal suédois Aftonbladet, le serpent avait été accueilli dans ce terrarium pour s'y accoupler avec l'une des femelles déjà présentes, mais au lieu de cela, il a pris la fuite. 

Le terrarium du zoo a accueilli des cobras royaux pendant près de 15 ans, mais il n'aura fallu que quelque jours pour le nouveau locataire pour trouver une porte de sortie, a ajouté Jonas Wahlström. "Ça doit être un petit malin", a-t-il dit amusé. Selon lui, "Houdini" bénéficiait d'un avantage sur les anciens locataires : le personnel a récemment remplacé les lampes au-dessus du terrarium par des ampoules à basse consommation. "Les anciennes lampes étaient trop chaudes, ce qui gardait les serpents éloignés", indique-t-il. "Maintenant ce n'est plus du tout chaud et le nouveau cobra royal s'en est rendu compte. Il a mis sa tête entre l'ampoule et la fixation de la lampe et a réussi à se hisser vers la sortie." 

Selon Aftonbladet, ce n'est pas le premier incident qui survient dans ce parc : en 2019, un homme de 79 ans tenait un discours dans le cadre d'une fête privée organisée au zoo, quand il a été mordu par un crocodile. Transporté à l'hôpital, il avait dû y être amputé du bras.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info