Suisse : une famille française tombe d'un immeuble, 4 morts et un blessé grave

C.A.
Publié le 24 mars 2022 à 14h27, mis à jour le 24 mars 2022 à 23h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les corps de personnes d'une même famille, française, ont été retrouvées ce dimanche matin au pied d'un immeuble de Montreux, en Suisse.
Le père, la mère et sa sœur jumelle, ainsi qu'une fillette sont décédés. Un adolescent a été grièvement blessé.
Les circonstances de ce drame sont encore floues.

C'est un drame dont on ignore encore la cause. Ce jeudi 24 mars aux alentours de 7h du matin, cinq personnes d’une même famille sont tombées dans le vide depuis leur balcon situé au 7e étage d’un appartement à Montreux, ville balnéaire située sur les rives du lac Léman, en Suisse. Quatre d’entre elles sont décédées et une autre a été hospitalisée dans un état grave.

Le seul survivant entre la vie et la mort

Selon le journal suisse Le Matin, une infirmière qui rentrait de sa garde de nuit aurait trouvé les corps au pied de l'immeuble, situé en face de l’entrée du Casino de Montreux. Il s’agirait des membres d’une même famille : le père (40 ans), la mère (41), leur fillette de 8 ans, leur garçon de 15 ans et la sœur jumelle de l’épouse. Seul le fils de la famille a survécu, mais est hospitalisé dans un état grave.

"Je venais de me réveiller. Je n’arrive pas à vous décrire exactement le bruit que j’ai entendu. Des cris ? Je suis sorti sur mon balcon. On n’arrive pas à fixer cette image longtemps. Il y avait trois corps à gauche et deux plus à droite. Il y avait les enfants", décrit un voisin, choqué, au quotidien. 

Les voisins de pallier décrivent au journal Le Temps une famille "très discrète" qui a emménagé il y a trois ans. "On n’entendait rien de chez eux, le père ne disait jamais bonjour dans le couloir et commandait de nombreux colis presque quotidiennement", raconte l'un d'entre eux.

Une visite de la police peu avant le drame

Si les causes de cet accident sont pour le moment difficilement explicables, un communiqué de l'État de Vaud apporte peut-être un premier élément de réponse. Il indique que deux gendarmes s'étaient rendus peu avant le drame à cet appartement de la rue du Casino pour exécuter un mandat d’amener délivré par la préfecture en lien avec la scolarisation à domicile d’un enfant. 

"Le mandat concernait le père, un Français de 40 ans domicilié dans cet appartement. Les gendarmes ont frappé à la porte et entendu une voix leur demandant qui était là. Après s’être annoncés, ils n’ont alors plus entendu de bruit dans l’appartement. Ne pouvant entrer en contact avec les éventuels occupants, ils ont quitté les lieux", poursuit le communiqué. 

Une enquête a été ouverte par le Procureur de service, qui a confié les investigations aux enquêteurs de la police de sûreté, afin de déterminer les circonstances exactes et les raisons de ce drame. La présence d’une autre personne dans l’appartement au moment de faits a pu être exclue en l’état de l’enquête.


C.A.

Tout
TF1 Info