Taïwan : vif regain de tension entre la Chine et les États-Unis

Taïwan : l'armée chinoise accusée par Taipei de simuler une attaque de l'île

I.N
Publié le 6 août 2022 à 11h11
JT Perso

Source : Le CLUB

Les autorités taïwanaises accusent ce samedi l'armée chinoise de mener une simulation d'attaque sur l'île.
Des avions et navires chinois auraient "franchi la ligne médiane" qui coupe le détroit en deux.

Quatre jours après la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, la Chine continue de riposter. D'après les autorités taïwanaises, l'armée chinoise simulerait actuellement une attaque de l'île, qu'elle considère comme faisant partie de son territoire. Taipei accuse en effet plusieurs avions et navires chinois d'avoir franchi "la ligne médiane" qui coupe en deux le détroit séparant Taïwan de la Chine continentale.

Les forces armées taïwanaises "ont détecté de multiples groupes d'avions et navires communistes menant des activités autour du détroit de Taïwan, certains d'entre eux franchissant la ligne médiane", a indiqué ce samedi le ministère taïwanais de la Défense.

La "ligne médiane" pas reconnue par Pékin

Tous ceux qui franchissent cette ligne "sont considérés comme menant une simulation d'attaque contre l'île principale de Taïwan", a-t-il averti. Cette "frontière" au sein du détroit, tracée unilatéralement par les États-Unis durant la Guerre froide, n'a toutefois jamais été reconnue par Pékin.

Lire aussi

La veille, l'armée chinoise avait admis avoir déployé un grand nombre de chasseurs, bombardiers et destroyers pour participer à des manœuvres menées "jour et nuit". Une mise en garde envoyée à la présidente taïwanaise, issue d'un parti indépendantiste, et aux États-Unis, accusés par Pékin d'avoir "trahi" leur parole en renforçant ces dernières années leurs relations avec les autorités taïwanaises.


I.N

Tout
TF1 Info