Taïwan : vif regain de tension entre la Chine et les États-Unis

Taïwan : l'avertissement du président chinois à Joe Biden

FS
Publié le 28 juillet 2022 à 20h48, mis à jour le 2 août 2022 à 14h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les présidents chinois et américain se sont entretenus deux heures au téléphone.
Xi Jinping a notamment averti Joe Biden de ne pas "jouer avec le feu".
La cause de l'irritation de Pékin : une visite prévue de la cheffe de la majorité démocrate américaine à Taïwan.

"Ceux qui jouent avec le feu finissent pas se brûler". C'est en ces termes que le président chinois se serait adressé à son homologue américain, au cours de leur entretien téléphonique de plus de deux heures, selon un média d'État chinois. Pékin menace depuis plusieurs jours de "conséquences" si la cheffe des députés démocrates américains, Nancy Pelosi, mène à bien son projet de visite à Taïwan. De son côté, Joe Biden aurait assuré à Xi Jinping que la position américaine sur Taïwan n'avait pas changé.

En mai dernier, le président américain avait été plus explicite, rompant même avec la doctrine d'"ambiguïté stratégique" sur Taïwan, en laissant clairement entendre que les États-Unis interviendraient militairement en cas d'invasion chinoise de l'île. La Maison Blanche avait rapidement rétropédalé après cette menace, jamais formulée jusqu'ici. Les États-Unis ne reconnaissent pas de statut indépendant à Taïwan - que la Chine considère comme sa 23ème province - mais participent activement à son armement. Ils n'avaient cependant jamais menacé d'une riposte armée avant la déclaration de Joe Biden.

Pour Joe Biden, la position américaine "n'a pas changé"

Au cours de leur entretien ce jeudi, le président américain aurait à nouveau signifié à son homologue chinois que la position américaine sur Taïwan n'avait "pas changé". Joe Biden aurait ajouté que "les États-Unis s'opposent fermement aux efforts unilatéraux pour modifier le statut ou menacer la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan", selon le communiqué de la Maison Blanche.

Pékin multiplie les provocations

Les provocations et les déclarations belliqueuses se multiplient ces derniers mois de la part de Pékin à l'égard de Taïwan. Les autorités de l'île se préparent même activement à une possible invasion sur le modèle de celle des Russes en Ukraine, même si la majorité de ses habitants ne croient pas à une action militaire. 

Lire aussi

La visite annoncée de Nancy Pelosi à Taïwan le mois prochain a exacerbé les tensions récurrentes entre Pékin et Washington depuis plusieurs années, portant tour à tour sur l'influence en mer de Chine ou en zone indo-pacifique, sur le sort des Ouïghours, ou sur le statut de Taïwan. Les présidents chinois et américain sont toutefois tombés d'accord pour l'organisation prochaine d'une rencontre en tête-à-tête, sans avancer de date.


FS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info