Taïwan : vif regain de tension entre la Chine et les États-Unis

Taïwan : comment plus de 700.000 personnes ont suivi le vol de Nancy Pelosi en direct

I.N
Publié le 2 août 2022 à 22h42
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La cheffe des députés américains, Nancy Pelosi, a atterri ce mardi à Taïwan malgré les menaces de la Chine.
Son vol depuis la Malaisie a été suivi par plus de 700.000 personnes sur Flightradar24, un site de pistage des vols.
Il s'agit d'un record.

Un vol qui présage une escalade des tensions... et qui attire de nombreux curieux. Ce mardi, la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, a profité de son voyage en Asie pour atterrir à Taïwan. Une visite largement critiquée par la Chine, qui considère que cette île fait partie de son territoire, et suivie par de nombreuses personnes à travers le monde.

D'après le site de pistage des vols Flightradar24, des centaines de milliers de personnes ont suivi le vol "SPAR19", l'avion américain dans lequel se trouvait Nancy Pelosi, même si sa présence n'avait jamais été confirmée avant la diffusion des images de son arrivée. "Au moment où il a atterri à Taipei, (le vol) SPAR19 était observé par plus de 708.000 personnes dans le monde, ce qui en fait le vol le plus suivi en direct de l'histoire de Flightradar24", a indiqué le service en ligne dans un communiqué.

Après son décollage de Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie, son avion militaire était déjà suivi par plus de 200.000 personnes pendant le survol de l'Indonésie, et ce chiffre "a continué à monter au fur et à mesure que l'appareil se rapprochait de Taïwan", relate le site web.

Lire aussi

Cet "intérêt sans précédent et continu pour ce vol a lourdement pesé sur l'infrastructure de Flightradar24", continue le service, puisque le site est devenu difficile d'accès à l'approche de l'arrivée de la délégation américaine à Taïwan, peu avant 17h (heure française).

"Malheureusement, étant donné le volume d'utilisateurs, il a été nécessaire de mettre en place notre salle d'attente, qui limite le temps d'accès pour les non-abonnés", explique le site, dans des propos rapportés par l'AFP. La version normale a été réinstallée peu après l'atterrissage de la femme politique américaine.


I.N

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info