TÉMOIGNAGE - "Les gens sont traumatisés" : ce Français multiplie les trajets pour aider les réfugiés ukrainiens

par Léa COUPAU
Publié le 15 mars 2022 à 13h11

Source : TF1 Info

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Laurent Champenois multiplie les aller-retours pour livrer des médicaments et produits alimentaires à la frontière polonaise.
Dans le même temps, il évacue des réfugiés qui ont une attache en France.

En Seine-Saint-Denis, Laurent Champenois est préservé de la guerre qui fait rage entre Kiev et Moscou. Pourtant, il a décidé d'agir et multiplie, depuis le début du conflit, les allers-retours à la frontière ukrainienne. "C'est mon deuxième trajet", témoigne-t-il, ce mardi 15 mars au matin, sur LCI. 

Dans son camion, neuf réfugiés, dont la moitié d'enfants, l'autre moitié de femmes, attendent d'arriver en France. Les hommes, contraints à prendre les armes, "sont restés combattre", explique-t-il.

"Les gens sont traumatisés"

Le déclic a eu lieu, un jour, devant les informations. Le commerçant décide alors de prendre son minibus pour emmener des médicaments et des produits de première nécessité en Pologne. Puis, finalement, il profite "également du retour" pour aider les Ukrainiens à fuir la guerre. "Ils n'ont pas de solution de transports pour aller chez nous, en Allemagne ou aux Pays-Bas", déplore Laurent Champenois, qui s'est rapproché de la communauté ukrainienne en France.

"Je leur ai proposé mes services et ils m'ont mis en relation avec leurs proches" restés en Ukraine, explique-t-il, voulant privilégier les réfugiés avec "une attache en France". "Cela simplifie leur arrivée et leur intégration", estime-t-il.

Reste que sur place, le triste constat de la guerre s'avère douloureux. "On ne voit pas de sang parce qu'on est loin des zones de conflit. Mais les gens à la frontière sont vraiment traumatisés. Ça fait mal", raconte-t-il.


Léa COUPAU

Tout
TF1 Info