Tempête en Australie : neuf morts, dont une fillette de 9 ans, et 80.000 foyers toujours privés d'électricité

par N.K avec AFP
Publié le 27 décembre 2023 à 7h39

Source : JT 20h Semaine

Les provinces de Queensland et de Victoria, en Australie, sont touchées depuis lundi par de violents orages.
Neuf personnes, dont une fillette de 9 ans, sont décédées.
Mardi, 80.000 foyers restaient privés d'électricité.

Le bilan s'alourdit. La tempête qui frappe la côte Est de l'Australie depuis lundi a tué neuf personnes. Les secouristes poursuivent, mercredi 27 décembre, leurs opérations en quête de disparus, pendant que plus de 80.000 foyers restent privés de courant. Les victimes décédées, parmi lesquelles figure une fillette âgée de 9 ans, sont localisées dans les provinces de Queensland et de Victoria, touchées depuis lundi par des orages et des vents violents, provoquant chutes d'arbre et crues soudaines.

Des morts par noyade et plusieurs disparus

Un bateau avec onze personnes à son bord a chaviré près de Brisbane, provoquant la mort par noyade de trois hommes, a indiqué la police, qui a retrouvé mercredi un troisième corps sans vie. Les huit autres membres de cet équipage, en pleine partie de pêche, ont été transportés à l'hôpital. "Les dernières 24 heures ont été tragiques en raison de la météo", a déclaré aux journalistes Katarina Carroll, cheffe de la police du Queensland.

À Gympie, dans l'est de l'Australie, deux femmes ont été tuées après avoir été aspirées dans une large bouche de drainage des eaux pluviales, qu'elles "exploraient" en compagnie d'une troisième femme, qui a survécu, ont expliqué les forces de l'ordre.

Des rafales "destructrices"

La région du Queensland reste soumise au risque d'orages "dangereux", d'inondations posant "un danger de mort", de grêlons "géants" et de rafales "destructrices", a prévenu le service météorologique australien. En parallèle, plus de 80.000 foyers restent privés de courant, a indiqué le fournisseur régional d'électricité Energex, qui déplorait mardi plus de 120.000 clients touchés par la coupure. 

"À quel point la tempête était forte ? Suffisamment forte pour détruire plusieurs poteaux en béton supportant des lignes à haute tension", a décrit l'entreprise sur les réseaux sociaux.


N.K avec AFP

Tout
TF1 Info