Teodoro Obiang, plus ancien dirigeant au monde, en passe d’être réélu en Guinée équatoriale

CQ
Publié le 20 novembre 2022 à 18h30
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Après 43 ans de règne sans partage, Teodoro Obiang est assuré de rester à la tête de la Guinée équatoriale.
Il est le chef d’État détenant le record de longévité au pouvoir, à l’exclusion des monarchies.

Ce dimanche 20 novembre, la Guinée équatoriale est appelée à élire son président, ses députés et sénateurs. Et l’issue du scrutin laisse peu de place au doute. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo est en passe d’être élu pour la sixième fois dans ce pays d’Afrique centrale, où toute forme d’opposition est inexistante.

43 ans de règne

Ayant pris le pouvoir après un coup d’État il y a 43 ans, en 1979, Teodoro Obiang, 80 ans, détient le record mondial de longévité pour un chef d'État, à l’exclusion des monarchies. "Quelles choses n'avaient pas été inventées et quelles personnes influentes n'étaient pas nées lorsqu'il a pris le pouvoir lors d'un coup d'État en 1979 ?", a résumé l’auteur et journaliste ougandais Charles Onyango-Obbo, sur Twitter.

Le régime est régulièrement accusé par les ONG internationales d’être corrompu, mais aussi de réprimer violemment l’opposition et de bafouer les droits humains. Andrès Esono Ondo, l’un des deux candidats affrontant le chef de l’État, a d’ores et déjà dénoncé des "fraudes massives" dans le scrutin.

Lire aussi

Un temps évoqué pour le succéder cette année, le fils de Teodoro Obiang surnommé Teodorin devra patienter, relate Jeune Afrique. Son image, ternie par sa condamnation en France dans l’affaire des "biens mal acquis", a pu jouer. Ce dernier doit pour l’instant se contenter de son statut actuel de vice-président. Ce dimanche, 427.661 Équatoguinéens en âge de voter sur 1,4 million d'habitants sont convoqués aux urnes. Les résultats de ces scrutins à un tour ne sont pas attendus avant le lendemain pour la présidentielle, sans doute plus tard pour les autres élections.


CQ

Tout
TF1 Info