Une nouvelle rumeur est devenue virale sur TikTok, cumulant plus de 700 millions de vues.
Elle affirme qu'une mystérieuse "danseuse serbe" s'en prendrait à des passants la nuit.
TF1info revient sur l'origine de cette rumeur hissée au rang de légende urbaine par les réseaux sociaux.

La scène est lugubre. Une femme de dos, dans la nuit, éclairée par la seule lumière tamisée d'un lampadaire, est filmée en train de danser. Lorsqu'elle réalise qu'elle est observée, elle se stoppe net. Et "se lance à la poursuite de l’individu", selon le récit de l'internaute qui diffuse les images. En moins d'une semaine, sa vidéo a atteint 8,8 millions de vues ce mardi 16 mai. Mais derrière cette séquence qui semble sortie d'un film d'horreur, on trouve une légende urbaine à la vie dure.

Une vidéo devenue virale sur TikTok affirme qu'une mystérieuse "danseuse serbe" s'en prend à des passants la nuit
Une vidéo devenue virale sur TikTok affirme qu'une mystérieuse "danseuse serbe" s'en prend à des passants la nuit - Capture d'écran / TikTok

Dans cette vidéo publiée sur TikTok, le jeune homme qui s'est spécialisé dans les contenus horrifiques relate comment une "mystérieuse vieille dame" qui danse seule "en plein milieu de la nuit" a été observée par plusieurs internautes, dont une jeune femme. La rescapée aurait "réussi à s'enfuir". "Si vous l'interrompez, elle se met à vous pourchasser, généralement avec un couteau", lance le TikTokeur sur une musique effrayante. Le texte est accompagné du hashtag "serbian dancing lady". Sur le réseau social préféré des ados, ces quelques mots-clés ont atteint 737 millions de vues, avec des contenus en français, en anglais et même en espagnol. Alors, d'où vient cette rumeur ?

Une rumeur née en 2019

À l'origine de cette tendance sur TikTok, on retrouve une vidéo publiée le 13 février, qui cumule pas moins de 114 millions de vues. En anglais, son auteure ne donne pas beaucoup d'informations. Elle accompagne les images d'un seul avertissement : "Attention les gars". Un conseil accompagné du hashtag Serbie et Zvezdara, du nom de l'une des municipalités de la capitale, Belgrade. En commentaires, plusieurs jeunes Français s'inquiètent. "Ce qui me fait flipper, c'est qu'elle n'a rien publié depuis", s'alarme par exemple l'un d’eux.  

Si la diffusion de ces images a donné naissance à plusieurs dizaines d'autres clips qui ont gagné plus ou moins de succès, en réalité, il ne s'agit pas de la première apparition de cette figure effrayante. Dans la presse serbe, on découvre que cette rumeur remonte en fait à septembre 2019. À cette époque, des témoins anonymes assurent au journal La Serbie aujourd'hui avoir vu, dans la municipalité de Zvezdara, une femme danser en costume traditionnel serbe. Elle s'en prenait ensuite aux badauds et aux voitures, en brandissant un couteau. 

Sur TikTok, le hashtag "serbian dancing lady" cumulait 737 millions de vues ce mardi 15 mai 2023
Sur TikTok, le hashtag "serbian dancing lady" cumulait 737 millions de vues ce mardi 15 mai 2023 - Capture d'écran / TikTok

Si l'article évoque "cette histoire qui court les rues" en citant un habitant anonyme et des publications sur les réseaux sociaux, il précise aussi que rien ne la corrobore. "Jusqu'à présent, aucun cas d'attaque n'a été signalé", lit-on. D'ailleurs, la vidéo qui accompagne l'article ne montre aucune agression. On aperçoit simplement un individu danser dans la nuit avec un vêtement folklorique. 

En fait, depuis septembre 2019, aucun cas sérieux d'agression d'une femme dansante n'a été traité par la presse serbe. Et sur TikTok, cette vidéo est apparue plus de trois ans après sans qu'aucune nouvelle information à ce sujet ne soit publiée. Par ailleurs, en regardant plus attentivement les différentes vidéos diffusées sur le réseau social, on réalise qu’il est impossible que tous ces internautes fassent référence à la même personne. Les vêtements ne sont jamais les mêmes. Chez certains, cette Dame Blanche 2.0 n'est pas en jupe, elle porte uniquement un pull autour des jambes. L'une d'entre elle est même un individu à la carrure masculine se dandinant en jogging avec une sacoche noire. Les différentes femmes ne se ressemblent pas non plus, ni en termes de taille, ni en termes de silhouette.

En résumé, cette tendance sur TikTok tire son origine d'une vieille rumeur infondée. Initialement très locale, elle a été hissée au rang de légende urbaine par les internautes. Objectif de la mise en scène, se faire peur comme toutes les générations ont pu le faire auparavant au coin du feu. Sauf que désormais, la diffusion de ces histoires à dormir debout sont d'autant plus rapides que ceux qui la propagent peuvent gagner des millions de vues.  

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info